(Montréal) Les résidants de l’arrondissement de Montréal-Nord, l’un des plus affectés de l’île de Montréal par la pandémie de coronavirus, disposent toujours, mardi matin, de deux cliniques de dépistage de la COVID-19, même si l’une d’elles n’est pas sur leur territoire.

Jean-Philippe Denoncourt
La Presse canadienne

La ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, Chantal Rouleau, a confirmé sur son compte Twitter que la clinique temporaire sans rendez-vous située au CLSC de Montréal-Nord, sur le boulevard Lacordaire, qui devait fermer ses portes lundi soir, demeurerait en activité jusqu’à l’arrivée des cliniques de dépistage mobiles, jeudi prochain.

En début de journée, mardi, le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal n’avait pas encore confirmé sur son site web le maintien provisoire de la clinique de dépistage au CLSC de Montréal-Nord.

La possibilité de fermeture de cette clinique suivait d’à peine trois jours l’annonce par les autorités de santé publique du déploiement d’un effort de dépistage massif à Montréal principalement axé sur les foyers de transmission communautaire les plus critiques, dont celui de Montréal-Nord.

La directrice de la santé publique de Montréal, la Dre Mylène Drouin, a d’ailleurs déclaré vendredi que le dépistage était une condition essentielle pour pouvoir rouvrir certains secteurs de la société à Montréal et dans le Grand Montréal de manière sécuritaire et réussie.

L’autre clinique de dépistage de la COVID-19 que les résidents de Montréal-Nord peuvent fréquenter n’est pas située dans leur arrondissement. Elle a été implantée à l’Hôpital Rivière-des-Prairies situé au 7070 du boulevard Perras ; un rendez-vous est requis pour y avoir accès, jusqu’à 20 h.