(Ottawa) Deux semaines après la demande de renfort de François Legault, environ 1000 militaires ont finalement été déployés au Québec pour prêter main-forte dans les CHSLD. Le ministre de la Défense se défend d’avoir tardé à remplir la commande de Québec et martèle avoir agi le plus « rapidement possible ».

Louis-Samuel Perron Louis-Samuel Perron
La Presse

Ce sont donc 1020 membres des Forces armées canadiennes qui sont déployés en ce moment pour aider dans 20 CHSLD de la province, principalement à Montréal. Mais du nombre, seuls 670 travailleurs médicaux et de soutien sont à pied d’œuvre à l’intérieur des établissements de soins de longue durée. Les autres militaires aident notamment à la logistique des opérations.

Dans quelques jours, quelque 350 militaires supplémentaires seront envoyés dans cinq autres CHSLD jugés « critiques » par Québec, pour un total de 1350 militaires sur le terrain. Il y a également 200 rangers canadiens dans les communautés du Grand Nord.

Alors qu’on frôlait la catastrophe dans les CHSLD à la fin avril, le premier ministre François Legault s’était tourné vers Ottawa pour réclamer le renfort urgent de 1000 militaires. Cette aide a finalement été déployée au compte-gouttes depuis le 22 avril.

Le ministre de la Défense a assuré jeudi que les Forces avaient répondu « très rapidement » à la requête du gouvernement québécois. « Je suis extrêmement fier. Les membres des Forces […] ont fait quelque chose qui n’avait jamais été fait avant. Bien sûr, tout le monde aurait voulu que ça se passe plus vite. Je vous l’assure, les militaires travaillent le plus vite possible pour fournir l’aide adéquate », a martelé Harjit Sajjan en conférence de presse.

« Nous rassemblons tout notre personnel médical pour ce combat, et nous le faisons aussi rapidement que possible en leur donnant la formation nécessaire, dans le but de les déployer dans des établissements de longue durée aussitôt qu’ils sont prêts. Je veux assurer aux Canadiens : nous sommes all-in et nous allons le plus vite possible », a renchéri le ministre de la Défense.

« Ça s’est fait de façon assez rapide », selon Pablo Rodriguez, leader du gouvernement et lieutenant du Québec de Justin Trudeau. « On a procédé rapidement, il a fallu faire de la reconnaissance, on ne peut pas débarquer juste comme ça dans un CHSLD », a-t-il tempéré. Le déploiement des militaires se fait d’ailleurs en partenariat avec Québec, a ajouté M. Rodriguez.

Le ministre Sajjan a expliqué que pratiquement tous les militaires ayant une formation médicale ont été déployés pour la lutte à la pandémie. « Nous avons gardé le strict minimum dans les bases militaires. Nous sommes littéralement à plein rendement », a-t-il dit.

Le ministre a rappelé que les militaires déployés dans les CHLSD doivent être formés pendant cinq jours pour accomplir cette tâche pour laquelle ils n’ont pas été entraînés. « Nous bougeons aussi vite que nous pouvons pour qu’on puisse donner le support nécessaire », a déclaré Harjit Sajjan.

Le ministre a refusé de dévoiler le nombre de militaires déployés au Québec qui ont testé positif à la COVID-19 pour des raisons de sécurité. Le ministre assure toutefois que les militaires prennent des mesures importantes pour se protéger. Tous ceux qui auront des symptômes seront traités adéquatement, selon le ministre.

« Je sais que les militaires prennent toutes les précautions pour s'assurer de leur sécurité, et évidemment de la sécurité des gens qu’ils sont en train de servir. C’est pour ça que les militaires sont affectés à des CHSLD précis, on veut réellement aider et ne pas risquer de répandre la COVID-19 », a déclaré Justin Trudeau.

Des membres des Forces armées canadiennes sont actuellement en service dans les établissements suivants :

•Centre de soins prolongés Grace Dart (Montréal)

•CHSLD Vigi Reine‑Elizabeth (Montréal)

•Résidence Berthiaume‑Du Tremblay (Montréal)

•CHSLD Vigi de Mont‑Royal (Ville Mont-Royal)

•CHSLD des Floralies‑De‑Lasalle (LaSalle)

•Centre d’hébergement de Saint‑Laurent (Saint‑Laurent)

•CHSLD Argyle (Saint‑Lambert)

•CHSLD Benjamin‑Victor‑Rousselot (Montréal)

•Manoir de Verdun (Montréal)

•Centre d’hébergement Yvon Brunet (Montréal)

•CHSLD Hôpital Sainte Anne (Sainte-Anne-de-Bellevue)

•CHSLD Valéo (Saint-Lambert)

•CHSLD Villa Val des Arbres (Laval)

•CHSLD Auclair

•CHSLD de la Rive

•CHSLD Eloria-Lepage (Montréal)

•Centre d’hébergement Jean-De-La-Lande (Montréal)

•Centre d’hébergement Saint-Andrew (Montréal)

•CHSLD Denis-Benjamin Viger (Île-Bizard)

•Le Bellagio (Longueuil)