La Place Bell, à Laval, est en train d’être convertie en hôpital temporaire pour accueillir jusqu’à 50 personnes atteintes de la COVID-19. La transformation des lieux est en cours et l’accueil des patients se fera dès que le ministère de la Santé aura donné son feu vert.

Audrey Ruel-Manseau Audrey Ruel-Manseau
La Presse

Les patients qui seront accueillis à la Place Bell proviendront directement des ressources intermédiaires (RI) et des résidences pour aînés (RPA). Les cubicules seront essentiellement occupés par une clientèle gériatrique atteinte de la COVID-19.

« On ne transférera pas des patients de la Cité-de-la-Santé. Les patients qui viendront ici sont présentement dans les zones chaudes de leurs résidences. Mais par contre, ça va permettre de libérer de l’espace à la Cité-de-la-Santé, où on avait libéré une centaine de lits il y a un mois », a expliqué Judith Goudreau, agente d’informations aux CIUSSS de Laval.

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

L’un des objectifs est de concentrer les zones chaudes en un seul lieu. Le personnel qui sera affecté rue Claude-Gagné proviendra du bassin d’employés du CIUSSS de Laval.

« L’idée est de regrouper tous les soins de qualité, de centraliser le personnel. On sait que le défi, c’est le personnel. Alors ça va permettre de regrouper des équipes ici. C’est un peu le même principe que ce que s’est fait à Verdun », a informé Mme Goudreau.

La portion de la Place Bell réquisitionnée est non pas l’amphithéâtre, mais plutôt la section administrée par la Cité de la culture et du sport de la Ville de Laval, où se trouvent les glaces communautaires.

« Il y a deux grosses glaces et beaucoup de locaux. Donc, on aura de la place pour entreposer les médicaments, le matériel, les équipements, pour le personnel, etc. », a précisé Mme Goudreau.

L’endroit sera fonctionnel d’ici quelques jours, mais ne sera opérationnel que lorsque le CIUSSS aura reçu l’autorisation de ministère de la Santé et des Services sociaux.