(Québec) Le nombre de cas confirmés de la COVID-19 connaît une forte hausse mardi au Québec. Le gouvernement annonce que 732 Québécois de plus sont infectés. Il s’agit de la plus forte augmentation journalière depuis le début de la pandémie.

Gabriel Béland Gabriel Béland
La Presse

Le Québec compte désormais un total de 4162 cas confirmés. La province dénombre 31 décès des suites de la COVID-19, 6 de plus que la veille.

Point positif : seuls quatre Québécois de plus que la veille sont aux soins intensifs à cause de la pandémie. Il y en a 82 en ce moment. « C’est la bonne nouvelle du jour », a lancé le premier ministre du Québec, François Legault, lors de son point de presse quotidien, mardi.

Avant mardi, la plus importante augmentation des cas confirmés au Québec avait été enregistrée lundi, soit la veille (+590). Le gouvernement a souvent rappelé que cette semaine serait « critique » et que de fortes augmentations de cas étaient à prévoir.

« La bataille est longue et ça va durer encore des semaines », avait prévenu M. Legault.

Manque d’équipements médicaux

L'approvisionnement en matériel médical est pour le moment le principal souci du gouvernement, a prévenu M. Legault.

« Je veux vous dire la vérité, pour certains équipements, on en a pour trois à sept jours. Donc, c'est quand même serré, a admis le premier ministre. Par contre, on a des commandes qui devraient arriver dans les prochains jours et on a bon espoir d'être capables de passer à travers. »

Le gouvernement du Québec est en pourparlers avec des entreprises du Québec et de l'Ontario pour trouver du matériel supplémentaire, a ajouté M. Legault.

Celui-ci a expliqué lors du point de presse que le premier ministre de l'Ontario avait accepté mardi matin « de transférer certains équipements » de sa province vers le Québec. M. Ford a nié cette information juste après. Selon lui, l'Ontario a simplement mis le Québec en contact avec un de ses distributeurs.

« Bien, on s'est entendus qu'il y a de l'équipement qui devait être envoyé en Ontario qui a été envoyé au Québec », a répondu François Legault, lorsqu'informé de la déclaration de Doug Ford.