La Ville de Montréal a décidé d’injecter 1,1 million dans le fonds d’urgence de Centraide afin de soutenir les personnes les plus vulnérables face à la crise de la COVID-19.

Kathleen Lévesque Kathleen Lévesque
La Presse

Douze arrondissements ainsi que la ville-centre contribuent un total de 1 140 000 $ parce qu’il « n’est pas question de laisser personne derrière », à affirmé la mairesse Valérie Plante en conférence de presse mardi.

Cet argent sera versé à des organismes qui débordent de demandes relativement à la COVID-19. « On a bougé rapidement et de façon efficace », à dit Mme Plante.

Centraide a lancé ce fonds d’urgence vendredi dernier devant les besoins croissants des organismes qui demeurent en service pour aider la population à surmonter les nombreux impacts de l’actuelle pandémie. La somme de Montréal s’ajoute aux trois millions amassés jusqu’à maintenant, à indiqué Centraide.

Centraide estime à 30 millions par mois les besoins supplémentaires provoqués par la COVID-19, notamment en ce qui concerne la sécurité alimentaire.