(Victoria) Les responsables de la santé publique en Colombie-Britannique restreignent les ventes d’alcool la veille du Nouvel An dans le but d’éviter les rassemblements dans lesquels la COVID-19 pourrait se propager.

La Presse Canadienne

Il ne sera plus permis de vendre de l’alcool après 20 h, jeudi soir, et l’interdiction se poursuivra jusqu’à 9 hle lendemain matin, a indiqué mercredi la docteure Bonnie Henry, médecin hygiéniste en chef de la province.

« Le but est de réduire la consommation d’alcool en fin de soirée qui conduit à ce que nous savons être un comportement à risque », a-t-elle déclaré.

L’ordonnance de santé publique interdit la vente d’alcool dans les restaurants, bars et magasins durant cette période.

Mme Henry a affirmé qu’il s’agissait d’essayer d’empêcher les rassemblements festifs en personne, en particulier dans les villes de villégiature où les célébrations du Nouvel An sont courantes.

« Souvent, du point de vue de la santé publique, cela est alimenté par des gens qui s’adonnent un peu trop à l’alcool », a-t-elle affirmé.

Malgré la nature de dernière minute de l’ordonnance, Mme Henry a indiqué que les responsables en discutaient depuis un certain temps.

« Nous avons estimé — étant donné ce que nous entendions et voyions à propos de ce qui était prévu pour (jeudi) soir, ce que nous avons vu au cours du week-end dernier — qu’il était plus prudent pour nous de prendre des mesures », a-t-elle expliqué.

La médecin hygiéniste en chef a ajouté que l’ordonnance visait à minimiser l’impact pour les restaurants en autorisant la vente d’alcool pendant une partie de la soirée au lieu d’imposer une interdiction générale.

Les restaurants ont fait du bon travail en suivant les directives au fur et à mesure, a affirmé Mme Henry, ajoutant que les problèmes commencent lorsqu’il y a une consommation supplémentaire d’alcool plus tard dans la soirée.

Ian Tostenson, président et chef de la direction de l’Association des restaurateurs et des services alimentaires de la Colombie-Britannique, a déclaré que son groupe était « profondément déçu » par le moment choisi pour la nouvelle ordonnance de santé publique.

« Nous devons faire ce que nous devons faire du point de vue de la santé, mais ce que je ne comprends pas, c’est qu’il n’y a eu absolument aucune consultation », a-t-il soutenu. « Nous savions tous que le Nouvel An approchait. »

Le service de police de Vancouver a dévoilé ses propres consignes de sécurité mercredi, recommandant aux gens de ne pas sortir après 22 h, sauf avec la famille immédiate ou les membres de leur ménage.

Plus de policiers seront déployés dans les quartiers de divertissement de Gastown et de Granville pour surveiller les comportements, a indiqué la police.