La COVID-19 ne montre aucun signe d’essoufflement au Québec, alors qu’on rapporte lundi 2265 nouveaux cas confirmés ainsi que 37 décès supplémentaires. Pendant ce temps, le nombre d’hospitalisations subit également un bond important.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

Ces nouvelles données portent à 194 930 le nombre de personnes qui ont été infectées par le virus depuis le début de la crise sanitaire. De ce nombre, 166 066 Québécois sont maintenant « rétablis », selon les chiffres du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Au total, 8060 personnes sont décédées des suites de complications liées à la maladie. La région de Montréal est encore une fois la plus touchée lundi, avec huit morts, suivie par la Capitale-Nationale avec six, l’Estrie avec cinq et la Montérégie avec quatre. Le Saguenay–Lac-Saint-Jean déplore de son côté trois décès, alors que la Mauricie–Centre-du-Québec, l’Outaouais, Chaudière-Appalaches et Laval en comptent deux. Un décès est survenu dans Lanaudière, ainsi que dans les Laurentides et Les Terres-Cries-de-la-Baie-James. Plus de 90 % des décès surviennent chez les personnes âgées de 70 ans et plus.

On enregistre une hausse marquée de 39 hospitalisations dans le réseau de la santé, faisant ainsi en sorte de dépasser la barre des 1100 patients hospitalisés, pour un total de 1124. Quelque 150 personnes se trouvent toujours aux soins intensifs, soit une hausse d’un cas par rapport à la veille.

« Les hospitalisations continuent [d’augmenter]. La situation est critique dans les hôpitaux. On compte sur la collaboration des Québécois pour respecter les consignes pendant les Fêtes afin d’éviter que la situation dans nos hôpitaux se détériore », a tweeté lundi le ministre de la Santé, Christian Dubé, en révélant ces chiffres quotidiens.

Sinon, une baisse significative du nombre de prélèvements est à noter ; en date de samedi, le Québec n’avait effectué que 16 550 tests de dépistage, un chiffre bien en deçà des résultats à ce chapitre au courant des derniers jours. Par ailleurs, 2327 doses de vaccin ont été administrées à l’échelle de la province dans les 24 dernières heures, totalisant ainsi 19 643 pour le moment.

Dimanche, on avait enregistré 6783 nouveaux cas de COVID-19 pour les journées du 24, du 25 et du 26 décembre, le bilan ayant fait relâche pour Noël. La Santé publique avait du même coupé déploré 110 décès supplémentaires et une hausse de 33 hospitalisations. Le bilan quotidien de la pandémie fera de nouveau relâche les 1er et 2 janvier prochains. Une version combinée sera diffusée le 3 janvier.

Jusqu’ici, un peu plus de 37 % des éclosions actives proviennent actuellement des milieux de travail, environ 28 % des écoles et 24 % des milieux de vie ou de soins.

Un variant surveillé de près

Le nouveau variant britannique de la COVID-19, lui, continue de susciter des inquiétudes un peu partout dans le monde. Jusqu’ici, quatre cas ont été détectés au Canada ; un couple originaire de Durham en Ontario a été le premier samedi. Les deux personnes n’avaient pas d’antécédents de voyages connus, d’expositions ou de contacts à haut risque, selon les autorités.

Dimanche, deux autres cas de cette nouvelle souche ont été confirmés chez des personnes d’Ottawa et de la Colombie-Britannique ayant récemment voyagé au Royaume-Uni. Pour ce qui est du premier cas, le Service de santé publique d’Ottawa a informé la personne qui est maintenant isolée. Une enquête sur la gestion des cas et des contacts est en cours. Dans le second, l’individu est revenu au Canada le 15 décembre 2020, a développé des symptômes en quarantaine et a été immédiatement testé. Un petit nombre de contacts étroits ont été isolés et les autorités les suivent quotidiennement.

Pour plusieurs spécialistes, le variant est probablement déjà en circulation au Québec, même s’il n’a pas officiellement été diagnostiqué encore. « Je dirais sans trop avoir de doutes que c’est déjà ici, d’autant que le couple déclaré positif [en Ontario] n’avait pas voyagé. C’est donc fort probable qu’ils aient été infectés par une autre personne qui venait du Royaume-Uni ou d’ailleurs », avait indiqué le virologue et professeur à l’UQAM, Benoit Barbeau, samedi.

Un autre seuil atteint

Au niveau national, le Canada a dépassé lundi le cap des 15 000 décès liés à la pandémie de COVID-19. En tout, 15 001 Canadiens sont morts du coronavirus.

Dimanche, l’Ontario a rapporté dimanche 2005 nouveaux cas de la COVID-19 et 18 autres décès attribuables au virus. Il s’agissait du 13e jour consécutif où on atteint plus de 2000 infections dans cette province. Son bilan quotidien n’a d’ailleurs pas été publié lundi, mais le sera de nouveau mardi.

La ministre ontarienne de la Santé, Christine Elliott, a mentionné qu’il y avait 572 nouveaux cas à Toronto, 331 à Peel, 207 dans la région de York et 140 dans celle de Windsor-Essex. Les autorités ont indiqué que 823 personnes sont hospitalisées avec la COVID-19, dont 285 en soins intensifs. Parmi ces dernières, 194 ont été placées sous respirateurs.

La COVID-19 en graphiques

Suivez la progression de la pandémie en temps réel dans notre page de graphiques interactifs.