Alors que les Québécois se préparent à un réveillon bien particulier, la COVID-19 ne prend pas de pause avec un record de cas quotidiens fracassé. On recense 2349 nouvelles infections, 46 décès supplémentaires et on prévoit un bond des hospitalisations dans les prochaines semaines.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

Ces 2349 nouveaux cas portent à 185 872 le nombre de cas rapportés à travers la province. Notons que 158 201 personnes sont désormais rétablies.

46 décès liés à la COVID-19 viennent alourdir le bilan. De ces décès, 13 sont survenus dans les 24 dernières heures, 29 entre le 17 et le 22 décembre, 2 avant le 17 décembre et 2 à une date inconnue.

Mercredi, le bilan faisait état de 2247 cas quotidiens — alors un record — et 74 décès, le plus haut chiffre depuis un moment.

« La deuxième vague frappe fort, et la pause du temps des fêtes est plus que jamais pertinente. Les Québécois ont compris l’importance de fêter Noël avec la bulle familiale, et j’ai confiance que nous saurons célébrer dans le bonheur, la santé et la sécurité », indique le ministre de la Santé Christian Dubé sur son compte Twitter.

Quelque 1052 patients atteints du virus sont hospitalisés, soit 15 de moins que la veille. Parmi ceux-ci, 146 se trouvent aux soins intensifs. Il s’agit d’une hausse de 4 par rapport à mercredi. Précisons que 116 personnes sont entrées à l’hôpital, alors que 131 en sont sorties.

Le nombre de tests de dépistage demeure élevé. Les prélèvements réalisés le 22 décembre s’élèvent à 40 358.

Les efforts de vaccination se poursuivent au Québec, avec 3942 doses administrées mercredi. Au total, 11 171 doses ont donc été injectées à la grandeur de la province.

Le bilan des données fera relâche les 25 et 26 décembre ainsi que les 1er et 2 janvier, indique le ministère de la Santé. Une version allégée du bilan sera diffusée le 27 décembre et le 3 janvier. Elle comportera les données principales, soit les cas confirmés, le nombre global de décès et le nombre d’hospitalisations des jours précédents.

Prédictions inquiétantes

Le nombre de nouveaux cas est en hausse de 8 % par rapport à la semaine précédente, selon les plus récentes données transmises par l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS). Cette augmentation est plus importante chez les personnes de 80 ans et plus.

Parmi les nouveaux cas confirmés au cours de la semaine du 14 au 20 décembre, 717 présentent un risque élevé d’hospitalisation, une hausse de 19 % par rapport à la semaine précédente.

« Les projections prévoient une augmentation importante de l’occupation des lits dans les prochaines semaines. Contrairement aux semaines précédentes, un dépassement des capacités dédiées ne peut être exclu, d’autant plus que la moitié des lits désignés sont déjà occupés », indique-t-on au sujet du Grand Montréal.

Le nombre d’hospitalisations projetées a bondi de plus de 50 % depuis quatre semaines. Pour Montréal et ses environs, ce nombre a plus que doublé et représente maintenant près des deux tiers des hospitalisations projetées au Québec, indique le rapport sur les risques d’hospitalisations.

Les besoins hospitaliers diffèrent d’une région à l’autre.

Notons que les projections du rapport sur les besoins hospitaliers reposent seulement sur les données allant jusqu’au 20 décembre.


La COVID-19 en graphiques

Suivez la progression de la pandémie en temps réel dans notre page de graphiques interactifs.