(Montréal) Le premier ministre canadien Justin Trudeau a l’intention de se faire vacciner en public mais il attendra que ce soit le tour de sa tranche d’âge, a-t-il indiqué dans un entretien diffusé dimanche.

Agence France-Presse

« Je me ferai vacciner publiquement et avec enthousiasme quand mon tour viendra », a déclaré M. Trudeau dans une entrevue de fin d’année à la chaîne publique CBC, précisant qu’il suivrait les recommandations de la santé publique.

« Quand la vaccination sera ouverte aux adultes en bonne santé âgés d’une quarantaine d’années, je me ferai vacciner », a ajouté avec un sourire le premier ministre, qui aura 49 ans le 25 décembre.

M. Trudeau, dont l’épouse avait été diagnostiquée positive au coronavirus en mars, a par ailleurs jugé possible qu’il ait lui aussi contracté la maladie sans le savoir.  

« C’est possible que je l’ai attrapée. Je ne sais pas. J’étais totalement asymptomatique », a-t-il dit, en affirmant avoir scrupuleusement suivi les règles qui ne préconisaient un test qu’en cas de symptômes. Il était resté confiné à son domicile pendant deux semaines.

Le Canada a commencé sa campagne de vaccination le 14 décembre avec un nombre relativement limité de doses du vaccin Pfizer-BioNTech. La vaccination est pour le moment essentiellement réservée aux personnes vulnérables et au personnel de santé.

Le pays doit recevoir prochainement des doses supplémentaires du vaccin de Pfizer-BioNTech, ainsi que des vaccins de Moderna, lorsque celui-ci aura été approuvé par les autorités de la santé publique. Cette autorisation devrait intervenir « dans les prochaines semaines », a indiqué la santé publique en fin de semaine.

Au total, le Canada, pays de 38 millions d’habitants, a commandé et placé des options sur plus de 400 millions de doses de vaccins de sept groupes pharmaceutiques.  

M. Trudeau a indiqué dans une entrevue à la chaîne CTV, également diffusée dimanche, que son pays serait prêt à partager les éventuels excédents de vaccins avec le reste du monde.

La propagation du virus s’est accélérée à l’approche des fêtes dans le pays qui a passé samedi la barre des 500 000 cas confirmés. Le Canada comptait dimanche 506 057 cas de coronavirus et 14 200 décès.  

Le Québec, la province canadienne qui a le plus lourd bilan en vies humaines, a connu dimanche un nouveau record quotidien avec 2146 nouveaux cas recensés.