Alors que le nombre de patients hospitalisés avec la COVID-19 dépasse maintenant 1000 lits, les autorités s’inquiètent de voir la capacité être dépassée si la situation continue de se détériorer. Dix hôpitaux sont actuellement en situation « critique » au Québec, a indiqué vendredi en point de presse le ministre de la Santé, Christian Dubé.

Judith Lachapelle Judith Lachapelle
La Presse

Pierre-André Normandin Pierre-André Normandin
La Presse

« On a une capacité de 2164 lits pour les patients COVID, qui inclut les lits en soins intensifs. Si on continue comme ça, on va dépasser notre capacité », a déclaré en point de presse le ministre de la Santé, Christian Dubé. « La situation est déjà critique dans certains hôpitaux. »

Les 10 hôpitaux cités par le ministre sont l’Hôpital de Chicoutimi (Saguenay–Lac-Saint-Jean), le CHUQ (Hôpital de l’Enfant-Jésus) (Capitale-Nationale), l’Hôpital de Trois-Rivières (Mauricie–Centre-du-Québec), l’Hôpital Pierre-Boucher (Montérégie Est), l’Hôpital Anna-Laberge (Montérégie Ouest), l’Hôpital du Lakeshore (CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal), l’Hôpital de Verdun (CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal), l’Hôpital de Hull (Outaouais), l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ) (Capitale-Nationale) et le CHUS (Sherbrooke).

« Dans plusieurs régions, on a dû augmenter le délestage pour pouvoir soigner les patients », a dit le ministre Dubé. « Tous les secteurs d’activité peuvent être touchés, par exemple, les chirurgies, les cliniques externes, soins de première ligne. On est rendu là. »

Des lits dans des sites dits « non traditionnels » ont été installés. « À Québec, on a installé des lits à l’hôtel Le Concorde, a dit le ministre Dubé. On a même aménagé les salles de réception de l’hôtel pour y mettre des lits. »

Le ministre Christian Dubé a réitéré son appel à la population à se rendre à l’urgence de l’hôpital que « si c’est vraiment nécessaire ». Il a invité les citoyens à joindre d’abord leur médecin de famille ou la ligne 1-877-644-4545, ou encore Info-Santé 811.

Malgré la proportion importante du personnel du réseau de la santé qui est atteinte par le virus, les autorités ne prévoient pas modifier le calendrier de vaccination. Les premières doses sont réservées aux résidents des CHSLD, en raison de leur vulnérabilité et du taux de mortalité plus élevé dans cette population, ainsi qu’au personnel de ces institutions.

« Je veux m’adresser à ceux qui pensent à contourner les règles », a indiqué le ministre Dubé. « Autant notre système de santé que notre personnel ne peut se permettre une flambée des cas au retour des Fêtes. Si les Québécois ne respectent pas les règles pendant les Fêtes et qu’ils multiplient les contacts, malheureusement, on frappera un mur en janvier. Nous devrons faire encore plus de délestage dans les hôpitaux et reporter des chirurgies qui pourraient être urgentes. »

« Pensez donc aux personnes qui pourraient voir leur chirurgie être reportée parce que certains n’ont pas respecté les mesures du temps des Fêtes. Pensez à tous ceux qui sont au front depuis le printemps dernier. À ces hommes et ces femmes qui font des sacrifices chaque jour pour sauver des vies. Soyons solidaires pour le temps des Fêtes, solidaires pour notre personnel du réseau de la santé. »

Bilan du jour

Le Québec rapporte 1773 nouveaux cas de COVID-19 et 36 décès supplémentaires. La hausse des hospitalisations se poursuit alors que le nombre de personnes hospitalisées a augmenté de neuf.

Les 36 nouveaux décès portent le bilan du Québec à 7671 depuis le début de la pandémie.

La majorité des morts rapportées vendredi sont survenues dans le Grand Montréal. Le Québec a déploré dix décès sur l’île, huit en Montérégie, trois dans Lanaudière et un à Laval. La Capitale-Nationale a recensé six morts tandis que le Saguenay–Lac-Saint-Jean et Estrie en comptent trois. Enfin, la Mauricie–Centre-du-Québec rapporte deux nouveaux décès.

Les 1773 nouveaux cas rapportés vendredi portent à 1825 la moyenne quotidienne. Pas moins de 172 801 cas ont été recensés depuis le début de la crise.

Présentement, c’est principalement à Laval où la COVID-19 se fait davantage sentir. On y recense 38 cas par 100 000 habitants. La situation est aussi inquiétante sur l’île de Montréal, qui frôle les 30 cas par 100 000 habitants.

On compte présentement 1011 personnes hospitalisées dans la province, soit neuf de plus que la veille.

Du nombre, 141 se trouvent aux soins intensifs, en hausse de sept. Ceci représente une hausse de 16 % des hospitalisations sur une semaine.

Pas de débordement prévu

Malgré une forte hausse des hospitalisations depuis trois semaines, Québec estime que les quelque 1700 lits désignés pour traiter les patients de la COVID-19 devraient être suffisants pour le prochain mois.

L’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) a mis à jour vendredi ses projections de l’impact de la pandémie sur le réseau hospitalier. Celui-ci note que le nombre de cas de COVID-19 a augmenté de 60 % en trois semaines. Durant la même période, le nombre d’hospitalisations a augmenté de 50 %.

Néanmoins, « les projections suggèrent que le nombre de lits devrait être suffisant dans les hôpitaux pour le prochain mois », conclut l’INESSS.

Bien qu’un risque de débordement ne soit toujours pas exclu hors de la région métropolitaine, une légère baisse des hospitalisations vient réduire la pression. En effet, à une semaine de Noël, près des deux tiers des lits désignés sont présentement occupés, ce qui faisait craindre un possible débordement.

Quant au Grand Montréal, la récente et forte augmentation des hospitalisations ne devrait pas provoquer de débordement. « L’occupation des lits désignés devrait continuer d’augmenter au cours du prochain mois, en restant toutefois dans les limites planifiées », évalue l’INESSS.

Reste que la pression demeure forte. Dans la dernière semaine, 623 des quelque 13 000 nouveaux cas sont à risque élevé d’hospitalisation, en hausse de 16 % par rapport à la précédente. À noter, ces projections réalisées depuis cet automne se sont avérées relativement précises pour prédire la progression des hospitalisations.

Devant ces constats, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a appelé à la prudence. « Bien que la vaccination se soit amorcée dès lundi, il demeure que nous devons déployer de grands efforts de prévention de la propagation du virus pour encore plusieurs semaines. Nous devons à tout prix éviter que des éclosions se produisent dans les milieux hospitaliers, et j’invite l’ensemble de la population à redoubler de prudence et à limiter les contacts, même si les Fêtes arrivent, même si c’est difficile. »

D’ailleurs la campagne de vaccination se poursuit. Jeudi, 896 vaccins ont été administrés, pour un total de 3305 depuis lundi. L’élargissement de la campagne doit débuter en début de semaine prochaine avec l’implantation de 21 lieux de vaccination.

À noter, Québec dit avoir réalisé 39 762 tests mercredi, un nouveau sommet. La moyenne est désormais de 35 000 tests par jour, en hausse du quart depuis deux semaines.

La COVID-19 en graphiques

Suivez la progression de la pandémie en temps réel dans notre page de graphiques interactifs.