Plus de 4000 nouveaux cas de COVID-19 ont été confirmés dans la dernière semaine à Montréal. Et les hôpitaux doivent composer avec une trentaine d'éclosions importantes entre leurs murs.

Ariane Lacoursière Ariane Lacoursière
La Presse

« La situation progresse rapidement. Le Grand Montréal est la région où on la hausse de cas est la plus importante. Une hausse qui ne semble pas vouloir ralentir », affirme la directrice régionale de santé publique de Montréal, la Dre Mylène Drouin. La métropole a d’ailleurs enregistré 745 nouveaux cas en une journée la fin de semaine dernière, du « jamais vu », souligne la Dre Drouin.

Plus de 40 % des gens qui contractent la maladie l’ont acquise à domicile. Les nouveaux cas se situent surtout chez les jeunes en milieux scolaires et les aînés de 85 ans et plus. En tout, des éclosions ont cours dans 130 écoles, 41 milieux de garde, 172 milieux de travail (surtout des commerces) et 72 milieux de soins, dont 30 hôpitaux.

« Ça demeure préoccupant à ce stade-ci », affirme la PDG du CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal, Sonia Bélanger.

La pression sur les hôpitaux est forte. Les hospitalisations sont en hausse. En tout, 384 personnes sont hospitalisées, soit 100 de plus que la semaine dernière. « C’est quand même une progression soutenue et constante », dit Mme Bélanger, qui ajoute que 52 patients sont aux soins intensifs.

Éclosion majeure à l’hôpital de Verdun

Parmi les hôpitaux touchés, l’hôpital de Verdun vit depuis quatre jours des éclosions importantes dans la majorité de ses unités de soins, révèle Mme Bélanger. « On a dû annuler plusieurs chirurgies. Des chirurgies d’un jour […]. C’est le branle-bas de combat présentement à l’hôpital de Verdun. On espère être en contrôle le plus rapidement possible », dit-elle.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

L’hôpital de Verdun vit depuis quatre jours des éclosions importantes dans la majorité de ses unités de soins,

Mme Bélanger ajoute que de plus en plus d’employés du réseau sont infectés.

Présentement, 429 employés sont absents à cause d’un résultat positif à la COVID-19. À ce nombre s’ajoute 500 personnes qui sont absentes parce qu'elles sont en attente d’un test de dépistage.

La Dre Drouin affirme que plus de 900 personnes travaillent actuellement à Montréal à faire le traçage des cas. De nouvelles équipes continueront d’être formées pendant le temps des Fêtes pour « anticiper une hausse en janvier », indique la Dre Drouin.

La vaccination va bon train

Cette semaine, la vaccination a débuté au CHSLD Maïmonides à Montréal. Dès la semaine prochaine, 975 doses supplémentaires de vaccins pourront être administrées dans les cinq territoires de santé de l’île de Montréal. Parce que les vaccins ne peuvent pas être déplacés, cinq sites de vaccination ont été identifiés soit :

- CHSLD Marie-Rollet
- CHSLD Notre-Dame de la Merci
- CHSLD Maïmonides
- Hôpital Sainte-Anne
- CHSLD Saint-Henri

La Dre Drouin croit que l’annonce de la pause des Fêtes du gouvernement permettra de réduire le nombre de cas. Elle reconnait qu’elle aurait elle-même aimé fêter Noël avec ses neveux, ses nièces et ses parents. Mais dans les conditions actuelles, la Dre Drouin souligne que ce n’est pas la chose à faire.