Le Manoir de l’Ouest de l’Île est aux prises avec une grave éclosion de COVID-19, l’une des plus importantes actuellement au Québec. En quelques jours, 64 % des résidants de ce CHSLD privé ont été infectés par le virus.

Émilie Bilodeau Émilie Bilodeau
La Presse

Mercredi, 49 résidants et 18 employés avaient reçu un diagnostic positif à la COVID-19. Un résidant avait également succombé à la maladie respiratoire.

Le CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île a pris en charge la résidence pour tenter de mettre fin à la propagation du virus, jeudi dernier. « Une cellule de crise a été déclenchée et des équipes du CIUSSS sont en place pour soutenir le personnel du CHSLD », a confirmé Hélène Bergeron-Gamache, porte-parole du CIUSSS.

Sous un abri, sur le côté de la résidence, des employés en pause étaient consternés par la rapidité avec laquelle le virus se propage parmi leurs collègues et les résidants. Avant cette éclosion, le Manoir de l’Ouest de l’Île n’avait recensé aucun cas de COVID-19.

Une fois par semaine ! On se fait tous tester une fois par semaine. Aucune visite n’est autorisée depuis le mois de mars. Je ne comprends pas ce qui est arrivé.

Un cuisinier qui travaille au Manoir de l’Ouest de l’Île

Plusieurs équipes de décontamination se trouvaient sur les lieux, mercredi. Une fois sa combinaison blanche, sa visière et son masque retirés, Fabian Leon s’est rendu à l’extérieur de l’établissement pour prendre une bouffée d’air frais. L’entreprise pour laquelle il travaille est chargée d’installer des purificateurs d’air et de stériliser la résidence. « On désinfecte tout, les moulures, les endroits où les gens posent souvent les mains. On passe avec nos guenilles. »

Une infirmière du CLSC mettait pour sa part les pieds pour la première fois dans cet établissement. « On m’a envoyée ici pour évaluer l’état de santé de chaque résidant. Si certains sont trop faibles, on va les transférer à l’hôpital », a-t-elle dit avant de commencer son quart de travail.

L’infirmière n’avait pas été mise au courant du bilan précis des cas de COVID-19 au Manoir de l’Ouest de l’Île. Elle savait toutefois que ce nombre était élevé. « Ça ressemble à Herron », a-t-elle dit, préoccupée. Une employée du Manoir de l’Ouest de l’Île est alors accourue à l’extérieur de la résidence pour mettre fin à l’entrevue et pour demander à La Presse de quitter le terrain du CHSLD.

La copropriétaire du Manoir de l’Ouest de l’Île a redirigé nos questions vers le CIUSSS.

Deux hypothèses

Selon Guy Trichard, le président du Syndicat régional de la FSSS-CSN regroupant les syndicats des travailleuses et travailleurs des centres d’hébergement du Grand Montréal, le virus serait entré au Manoir de l’Ouest de l’Île par l’intermédiaire d’une résidante qui venait d’être admise dans le CHSLD ou par une employée qui était infectée sans le savoir. Aucune des deux hypothèses n’a encore été confirmée par le CIUSSS.

M. Trichard s’est lui-même dit surpris par l’éclosion qui sévit dans cette résidence de Pierrefonds. Selon lui, les employés ont de l’équipement de protection mis à leur disposition et les visites ne sont pas permises à l’intérieur du CHSLD.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Le Manoir de l’Ouest de l’Île, à Pierrefonds

Pour lui, la situation au Manoir de l’Ouest de l’Île n’a toutefois rien à voir avec celle vécue par la résidence Herron, au printemps dernier. Les employés, malades, avaient déserté le CHSLD privé et plusieurs résidants avaient été abandonnés à leur sort. Cinquante d’entre eux y sont morts. Une enquête policière est en cours.

« Connaissant la place [le Manoir de l’Ouest de l’Île], il n’y a pas de résidants qui sont laissés à eux-mêmes dans de l’urine, dans des excréments et mal nourris. Je connais assez l’endroit pour savoir qu’on y donne une très bonne qualité de soins », a dit M. Trichard.

Situation préoccupante

Partout au Québec, le nombre de cas de COVID-19 augmente dans les résidences pour aînés. Hier, on comptait 1440 cas actifs dans 210 CHSLD ou résidences pour aînés.

Au Centre l’Assomption, dans le Centre-du-Québec, presque l’entièreté de la clientèle a contracté le virus, dans les derniers jours. Au total, 35 des 38 résidants ont reçu un diagnostic positif à la COVID-19.

Au Saguenay, le Manoir Champlain compte 146 cas de COVID-19, ce qui représente 35 % de la clientèle. Le Manoir Sully, dans la Capitale-Nationale, a rapporté 23 nouveaux cas de COVID-19 en 24 heures, mardi. Le Château Westmount, à Montréal, rapportait 16 nouveaux cas, hier. Cinq personnes y sont mortes dans les derniers jours.

« La deuxième vague avait été assez tranquille dans les résidences jusqu’à maintenant », dit Guy Trichard, président du Syndicat régional de la FSSS-CSN. Mais la situation est maintenant en train de changer, de se détériorer.