(Montréal) La compagnie biotechnologique Moderna affirme lundi que l’efficacité préliminaire portant sur son vaccin appelé ARNm-1273 s’élève à 100 % dans les cas de formes graves de COVID-19.

Jean-Philippe Denoncourt
La Presse Canadienne

La société américaine ajoute que les résultats généraux de l’analyse ayant porté sur un groupe de 196 participants présentant des cas confirmés de COVID-19 a révélé une efficacité de 94,1 %. Parmi les participants, 185 cas de COVID-19 ont été observés dans le groupe placebo, contre 11 cas dans le groupe ARNm-1273.

Moderna assure que le vaccin ARNm-1273 continue d’être généralement bien toléré et qu’aucun problème de sécurité grave n’a été identifié à ce jour.

Le directeur général de Moderna, Stéphane Bancel, affirme que ces résultats confirment la capacité du vaccin à prévenir la COVID-19, surtout ses formes graves. À son avis, cette percée contribuera à changer le cours de la pandémie de coronavirus.

Moderna demandera ce lundi une autorisation d’utilisation d’urgence à la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis de son vaccin ARNm-1273, une intention dont elle avait fait part à la mi-novembre.

La compagnie américaine prévoit aussi demander lundi une autorisation de mise sur le marché conditionnelle auprès de l’Agence européenne des médicaments (EMA) et espère une inscription sur la liste des utilisations d’urgence auprès de l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Le 16 novembre dernier, la compagnie établie au Massachusetts précisait que l’ARNm-1273 devrait rester stable à des températures de réfrigération standard de 2 à 8 degrés Celsius pendant 30 jours. Moderna ajoutait qu’il pourrait être rendu disponible en utilisant des infrastructures de distribution et de stockage de vaccins largement accessibles.

Le gouvernement du Canada a déjà commandé 20 millions de doses auprès de Moderna. Dimanche, le président de la société, Noubar Afeyan, a assuré que le Canada figurait parmi les pays en haut de la liste pour recevoir le vaccin parce qu’il avait précommandé ses doses.

Il y a deux semaines, la compagnie se disait confiante de pouvoir fabriquer entre 500 millions et un milliard de doses du vaccin ARNm-1273 au cours de l’année 2021.