(Toronto) Les Ontariens sont invités à célébrer les Fêtes uniquement au sein de leur ménage, quelle que soit la situation de la pandémie dans leur région.

La Presse Canadienne

Le gouvernement de l’Ontario a publié mercredi ses directives préliminaires sur les Fêtes, en sachant très bien que les citoyens préparent déjà leurs célébrations.

Le gouvernement précise toutefois que ceux qui vivent seuls pourront se joindre à un autre foyer pour l’occasion. Mais tous les autres devraient s’en tenir à leur propre « bulle-foyer » et suivre les directives de la santé publique dans leur région.

Le premier ministre Doug Ford a indiqué mercredi que les citoyens « ne peuvent prendre aucun risque » en ce qui concerne la COVID-19.

Une légère baisse des nouveaux cas

L’Ontario signalait mercredi 1373 nouveaux cas de COVID-19 — en légère baisse par rapport aux 1500 cas des derniers jours — et 35 nouveaux décès liés au virus.

Des 1373 nouveaux cas, 445 ont été recensés à Toronto et 415 dans la région de Peel. Par ailleurs, 11 personnes de moins sont hospitalisées à cause de la COVID-19, pour un total de 523. Le nombre de malades du coronavirus aux soins intensifs reste de 159 et 15 nouvelles personnes sont sous respirateur, pour un total de 106.

Toronto et la région de Peel sont actuellement en « zone grise » — maximale —, avec des mesures plus strictes qui doivent demeurer en place au moins jusqu’à la semaine de Noël. Ces mesures de confinement prévoient notamment l’interdiction des rassemblements à l’intérieur, sauf bien sûr au sein d’un même ménage, ainsi que la fermeture des restaurants, sauf pour les plats à emporter et les livraisons.

6500 nouveaux cas bientôt ?

Le médecin hygiéniste en chef de la province déclarait plus tôt cette semaine qu’il semblait peu probable que la situation s’améliorera suffisamment en 28 jours dans ces régions pour justifier leur passage en « zone rouge », juste au-dessous du gris.

Cinq autres régions — Hamilton, Durham, Halton, York et Waterloo — sont actuellement « zones rouges », ce qui limite les rassemblements à cinq personnes à l’intérieur et 25 à l’extérieur.

La modélisation la plus récente en Ontario a montré que la province se dirige tout droit vers un bilan qui pourrait atteindre 6500 nouveaux cas quotidiens de COVID-19 d’ici la mi-décembre, bien que ces projections doivent être mises à jour jeudi.

Par ailleurs, la vérificatrice générale a publié mercredi un rapport cinglant sur la gestion de la pandémie par le gouvernement Ford. Elle souligne notamment des retards et une confusion dans la prise de décisions, et conclut que les experts en santé publique ont joué un rôle secondaire, par rapport aux représentants du gouvernement et aux politiciens, dans la gestion de la crise.