Le nombre d’hospitalisations liées à la COVID-19 a bondi samedi au Québec, alors que 22 admissions supplémentaires ont été enregistrées à l’échelle de la province, soit 78 entrées et 56 sorties. C’est la plus forte hausse à survenir depuis mardi à ce chapitre.

Henri Ouellette-Vézina
Henri Ouellette-Vézina La Presse
Mayssa Ferah
Mayssa Ferah La Presse

Dans les deux derniers jours, on avait plutôt rapporté une diminution des hospitalisations, avec une chute importante de 27 patients vendredi et une baisse d’un seul cas jeudi. La veille, la hausse avait été de 14, alors que mardi, elle avait été de 47.

Au chapitre des infections, les autorités ont rapporté samedi 1189 nouveaux cas confirmés de COVID-19. On a aussi enregistré 32 décès supplémentaires. Depuis le début de cette pandémie, 6806 Québécois ont succombé à la COVID-19. Le total des contaminations atteint maintenant 130 888 à travers la province.

« On a tous un rôle à jouer pour faire [baisser] le nombre de cas : on doit limiter nos contacts. Ne relâchons pas les efforts », a insisté samedi le ministre de la Santé Christian Dubé sur son compte Twitter, une formule que l’élu reprend régulièrement depuis le début de la pandémie. Le nombre de prélèvements, lui, poursuit sa tendance à la hausse. Quelque 31 099 tests de dépistage ont été effectués jeudi dernier, ce qui est largement au-delà de la moyenne des six derniers jours de 27 776 tests.

C’est au Saguenay–Lac-Saint-Jean où le bilan des nouveaux décès est le plus lourd, avec six morts liées au virus. La région a également rapporté 161 nouveaux cas confirmés samedi.

Par ailleurs, cinq décès sont également survenus dans la région de la Mauricie et trois dans la Capitale-Nationale. Sur l’île de Montréal, deux décès s’ajoutent au bilan. Les régions du Bas-Saint-Laurent et de l’Estrie rapportent un nouveau décès chacune.

Vendredi, le Québec a dépassé la barre des 1000 décès depuis le début de la deuxième vague de COVID-19. Un rapport de l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) — un organisme gouvernemental — s’est inquiété de la récente hausse des hospitalisations, qui fait craindre un débordement dans certains hôpitaux hors du Grand Montréal.

« L’augmentation des hospitalisations projetées s’expliquerait notamment par les éclosions dans certains milieux de vie hébergeant des personnes âgées », avait noté l’Institut en révélant que sur les 9000 nouveaux cas déclarés au Québec en une semaine, 433 d’entre eux présentent un risque élevé d’hospitalisation, soit une hausse de 27 %.

Un record en Ontario, Toronto se reconfine

Pendant ce temps, en Ontario, les autorités de Santé publique ont enregistré un nouveau record quotidien avec 1588 nouvelles infections, auxquelles s’ajoutent 21 décès supplémentaires. La veille, l’Ontario avait signalé 1418 nouveaux cas et huit autres décès liés au coronavirus.

Alors que la situation est de plus en plus préoccupante dans cette province voisine du Québec, le gouvernement de Doug Ford a annoncé vendredi le confinement des régions de Toronto et de Peel, parmi les plus durement touchées par la COVID-19, à partir de lundi.

Ce virus, il se propage comme un incendie de forêt, et dans certains secteurs de la province, il y a un niveau alarmant de propagation dans la communauté.

Doug Ford, premier ministre de l’Ontario

Le confinement sera en vigueur pour une période minimale de 28 jours, et le gouvernement affirme qu’il y aura des amendes pour les particuliers de 750 $ dans les cas d’une violation des règles de santé publique.

À l’échelle du Canada, 325 711  cas de la COVID-19 et 11 406 décès ont été rapportés depuis l’apparition du virus au pays. Voici la distribution des cas au pays depuis le début de la pandémie, selon les plus récents bilans provinciaux et territoriaux :

— 130 888 cas au Québec, dont 6806 décès ;
— 102 378 cas en Ontario, dont 3472 décès ;
— 45 288 cas en Alberta, dont 471 décès ;
— 25 474 cas en Colombie-Britannique, dont 331 décès ;
— 13 304 cas au Manitoba, dont 217 décès ;
— 6237 cas en Saskatchewan, dont 33 décès ;
— 1168 cas en Nouvelle-Écosse, dont 65 décès ;
— 424 cas au Nouveau-Brunswick, dont six décès ;
— 316 cas à Terre-Neuve-et-Labrador, dont quatre décès ;
— 109 cas au Nunavut ;
— 68 cas à l’Île-du-Prince-Édouard ;
— 29 cas au Yukon, dont un décès ;
— 15 cas dans les Territoires du Nord-Ouest ;

À ces bilans provinciaux et territoriaux s’ajoutent les 13 cas, tous guéris, chez les passagers rapatriés du navire de croisière Grand Princess le 10 mars.

La pandémie en graphiques

Consultez tous nos graphiques interactifs à propos de la COVID-19 ici.

Graphiques : Thomas de Lorimier, La Presse