(Toronto) Le gouvernement de l’Ontario a finalement renoncé à prolonger les vacances scolaires des Fêtes, estimant que les protocoles mis en place actuellement dans les écoles sont suffisants pour assurer la sécurité des enfants.

La Presse Canadienne

Le gouvernement ontarien avait évoqué mardi la possibilité de prolonger le congé des Fêtes ou de commencer la nouvelle année par une période d’enseignement à distance, afin de créer une « quarantaine » après les éventuelles festivités. Le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, a finalement annoncé mercredi qu’une période de vacances prolongée n’était « pas nécessaire ».

Le ministre a indiqué que son gouvernement continuerait « d’examiner toute option et à prendre des mesures décisives pour nous assurer de respecter cette priorité commune de garder les écoles ouvertes en janvier et au-delà ».

M. Lecce a expliqué que le gouvernement avait consulté le médecin hygiéniste en chef de la province et son tableau des indicateurs de santé publique avant de prendre cette décision.

Certains administrateurs dans le réseau de l’éducation avaient demandé au gouvernement un retour différé de l’enseignement en classe, en rappelant que les cours reprendront quelques jours seulement après le Nouvel An. Il est donc probable que les élèves et le personnel enseignant auront eu des contacts sociaux accrus pendant le congé des Fêtes.

80 % des nouveaux décès dans des foyers

L’Ontario signalait mercredi 1417 nouveaux cas de COVID-19 et 32 ​​nouveaux décès dus au coronavirus.

De ces nouveaux cas, 463 ont été recensés dans la région de Peel, 410 à Toronto et 178 dans la région de York, a indiqué la ministre de la Santé, Christine Elliott.

La province précise par ailleurs que 26 des 32 nouveaux décès ont été rapportés dans des foyers de soins de longue durée. On indique également que 678 résidents de foyers de soins sont actuellement atteints de la COVID-19 et que 100 des 626 foyers de soins de longue durée de la province connaissent une éclosion spécifique.

L’Ontario a également signalé mercredi 109 nouveaux cas de COVID-19 liés aux écoles, dont au moins 92 parmi les élèves. Le nombre d’écoles qui ont rapporté au moins un cas atteint maintenant 670, sur les 4828 écoles publiques de l’Ontario.

Une école de Windsor a d’ailleurs été fermée en raison d’une éclosion ; les élèves et le personnel doivent s’isoler pendant 14 jours.

Le bureau de santé publique du comté de Windsor-Essex a annoncé l’éclosion après que trois cas confirmés ont été liés à l’école élémentaire Frank W. Begley. Le médecin hygiéniste de la région, le docteur Wajid Ahmed, précise que trois membres du personnel ont été déclarés positifs et que la transmission a vraisemblablement eu lieu à l’école.