(Québec) « La situation se détériore dans les écoles », a prévenu jeudi le premier ministre François Legault, qui a confirmé que son gouvernement évalue la possibilité de fermer les écoles « dans une période bien définie » pour endiguer la deuxième vague de la pandémie. Aucune décision n'est encore prise tant pour la durée que la période.

Fanny Lévesque Fanny Lévesque
La Presse

Pierre-André Normandin Pierre-André Normandin
La Presse

François Legault s'est dit particulièrement préoccupé par la hausse des cas dans les écoles du Québec alors que 1174 classes sont fermées en raison de la COVID-19. « Depuis deux jours, on parle de 324 classes de plus », a-t-il souligné. Il a affirmé qu'il n'a pas d'indications montrant que ces éclosions découlent d'un problème de ventilation.

Le scénario évalué à ce stade serait de prolonger les vacances de Noël, comme le révélait La Presse jeudi. Mais Québec ne sait pas si ce sera au début de décembre ou à la fin. On pourrait fermer les écoles pour un mois, incluant les vacances de Noël, a donné en exemple M. Legault. Les parents seront informés le plus rapidement possible, a promis M. Legault qui a aussi indiqué que des discussions se tiennent avec les syndicats.

Si les vacances sont prolongées, ces jours d'école seraient repris dans l'année. Est-ce que les classes pourraient être prolongées en juin ? C'est une option, a indiqué M. Legault.

Au sujet de la ventilation dans les classes, le premier ministre a rappelé que la Santé publique recommande toujours pour l'instant, essentiellement que l'entretien des systèmes de ventilation. « La Santé publique ne nous a pas dit : "Ça prend une évaluation de la qualité de l'air dans chaque classe ou ça prend un purificateur dans chaque école". On n'a pas eu ces recommandations-là », a-t-il expliqué, faisant allusion aux demandes des partis d'opposition, notamment.

L’OMS a récemment changé ses directives pour confirmer la transmission du virus par aérosols. Le gouvernement Legault a indiqué qu’un comité d’experts a été formé pour lui proposer des solutions.

42 nouveaux décès

Le bilan de la COVID-19 au Québec continue à s’alourdir alors que l’on déplore 42 nouveaux décès en raison de la pandémie. La province rapporte également 1365 cas supplémentaires tandis que le nombre de personnes hospitalisées augmente.

Le gouvernement évalue différents scénarios pour la période des Fêtes alors que la plateau de cas refuse de céder au Québec. La possibilité de se rassembler entre deux ménages par exemple est sur la table. Mais, les visées sont de permettre des « fêtes familiales » et d'éviter les rassemblements.

Le lourd bilan de la pandémie se fait sentir dans 12 des régions du Québec. C’est principalement Montréal qui est touchée en ce jeudi, avec huit décès, suivi par la Montérégie et Chaudière-Appalaches qui rapportent chacun six décès. La Capitale-Nationale déplore cinq morts quant à elle, l’Estrie, quatre, et le Saguenay-Lac-Saint-Jean, trois.

« Le virus continue de faire trop de victimes. Ce sont 42 personnes qui s’ajoutent à ce triste bilan aujourd’hui. Pensons aux proches de ces personnes et continuons nos efforts pour que le virus laisse dans le deuil le moins de personnes possible », a déclaré le ministre de la Santé Christian Dubé.

À noter, ce bilan de 42 décès ne reflète pas les décès survenus mercredi, la majorité se répartissant sur la dernière semaine. La moyenne des décès rapportée quotidiennement s’établit présentement à 26.

Tendance à la hausse

La tendance à hausse dans les nouveaux cas rapportés quotidiennement se poursuit. Les données par date réelle où les tests ont été effectués montrent que la moyenne est passée de 950 cas par jour à près de 1250, soit une hausse du tiers en deux semaines.

Pour une deuxième journée de suite, le Saguenay-Lac-Saint-Jean rapporte près de 200 nouveaux cas. La région affiche ainsi un taux hebdomadaire de 49 cas par 100 000 habitants, plus de trois fois la moyenne provinciale.

Décès par région

• Montréal : 8
• Montérégie : 6
• Chaudière-Appalaches : 6
• Capitale-Nationale : 5
• Estrie : 4
• Saguenay-Lac-Saint-Jean : 3
• Bas-Saint-Laurent : 2
• Outaouais : 2
• Laval : 2
• Laurentides : 2
• Gaspésie : 1
• Lanaudière : 1

Consultez tous nos graphiques interactifs à propos de la COVID-19 ici.