(Québec) Christian Dubé prévient la population du Saguenay–Lac-Saint-Jean, où il s’est déplacé lundi, que le bilan risque de s’alourdir dans les prochains jours avant de s’améliorer. La région, qui est durement affectée, par la pandémie enregistre lundi huit décès et 94 nouveaux cas. L'Estrie est aussi au coeur des discussions des autorités alors que la situation est jugée « préoccupante ».

Fanny Lévesque
Fanny Lévesque La Presse
Pierre-André Normandin
Pierre-André Normandin La Presse

« On doit s’attendre à des nouvelles négatives dans les prochains jours et les gens doivent s’y attendre », a lancé le ministre de la Santé lors d’une conférence de presse virtuelle. La ministre responsable des Affaires municipales et ministre responsable de la région, Andrée Laforest, était aussi sur place.

« Il y a deux semaines, on était ici à environ 50 cas par jour et maintenant, on travaille avec environ 100 cas quotidiens. Je ne serais pas surpris que ce chiffre-là monte avant de redescendre », a ajouté M. Dubé, qui a comparé la situation vécue au Saguenay à celle de la Capitale-Nationale où le bilan s’est aggravé avant de s’améliorer. « Je veux aussi envoyer un message d’espoir », a-t-il nuancé.

Mais la région est « encore dans la pente abrupte de l'augmentation des cas », a prévenu M. Dubé.

Le nombre d’éclosions au Saguenay–Lac-Saint-Jean est à la hausse avec quelque 73 éclosions actives sur le territoire. On dénombre aussi 817 cas actifs de la maladie, a précisé la ministre Laforest. « C’est énorme », a-t-elle indiqué, affirmant que la « situation est critique ».

Elle en appelle aux maires et préfets de la région pour qu’ils « passent le message » aux citoyens afin qu’ils soient vigilants. « Il faut rester fort, notre région a gagné beaucoup de batailles par le passé et on va rester fort au Saguenay–Lac-Saint-Jean », a-t-elle ajouté.

Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, on observe une croissance constante du nombre de personnes infectées. La progression s’accentue depuis le mois d’octobre avec une moyenne de près de 100 nouveaux cas par jour, pour un total de 2124 cas confirmés en date du 8 novembre 2020. En comparaison avec le 31 août dernier, cela représente près de 6 fois plus de cas pour la région.

La région continue à afficher le plus haut taux de cas, soit 37 par 100 000 habitants.

Bilan à la hausse au Québec

Le long plateau dans les cas de COVID continue depuis six semaines maintenant. Le Québec rapporte ce lundi 1169 nouveaux cas confirmés ainsi que 15 décès supplémentaires, dont 8 au Saguenay–Lac-Saint-Jean. Le nombre d’hospitalisations est également en hausse.

Signe que l’épidémie prend de la vigueur dans cette région, c’est au Saguenay–Lac-Saint-Jean que l’on déplore le plus de décès au court des 24 dernières heures : huit. C’est de loin son plus lourd bilan depuis le début de la pandémie. Durant la première vague, la région avait rapporté 26 décès. Depuis le 1er septembre, elle en a ajouté 35, en incluant les huit de ce lundi.

Québec explique que le plateau du nombre de cas se maintient puisque, bien que des régions comme Montréal, la Capitale-Nationale et Chaudière-Appalaches aient réussi à améliorer leur bilan respectif, d'autres font moins bien comme le Saguenay-Lac-Saint-Jean et Lanaudière.

Le ministre Dubé s'est d'ailleurs dit préoccupé par la situation en Estrie, où l'on enregistre 54 nouveaux cas lundi. La région se situe toujours en zone orange. « On est en discussions sur l'Estrie parce que là aussi ça nous préoccupe », a précisé le ministre, interrogé sur la possibilité que la région bascule en zone rouge.

Lanaudière déplore quant à elle trois décès. Avec 164 nouveaux cas lundi, la région continue sa tendance à la hausse. On y recense 27 nouveaux cas par 100 000 habitants présentement.

Six autres régions rapportent chacune un décès de plus, soit la Mauricie et le Centre-du-Québec, l’Estrie, Montréal, l’Outaouais et la Montérégie. Un décès a par ailleurs été retranché des Laurentides.

Pour une sixième journée de suite, le bilan des nouveaux cas surpasse la barre du millier. Depuis le début de la pandémie, le Québec a ainsi rapporté un total de 115 989 cas, le plus élevé au Canada.

La province a aussi rapporté 15 décès de plus, ce qui est inférieur à la moyenne de 25 par jour observée depuis une semaine.

Treize personnes de plus sont désormais hospitalisées en raison de la COVID, pour un total de 540.