Le Québec a rapporté vendredi 25 nouveaux décès en raison de la COVID-19. La province a de plus enregistré 1133 cas supplémentaires. Alors que la province traverse depuis six semaines un plateau, les hospitalisations demeurent stables.

Pierre-André Normandin
Pierre-André Normandin La Presse

Lors d’un point de presse à Ottawa, le premier ministre Justin Trudeau s’est inquiété de voir la COVID-19 reprendre de la vigueur, particulièrement dans l’ouest du pays. « La situation est sérieuse », a déclaré Justin Trudeau.

L’élu a notamment souligné que « l’hiver s’en vient » et dit craindre que la saison froide n’aggrave la propagation. Qui dit temps froid dit fenêtres fermées, ce qui pourrait accentuer les problèmes d’aération, un facteur favorisant la contagion.

Comme c’est le cas depuis une semaine, c’est en Montérégie que l’on déplore le plus de décès vendredi, avec neuf. Cinq décès ont également été rapportés dans la Capitale-Nationale. Montréal a rapporté trois nouveaux décès et l’Estrie, deux. Six autres régions rapportent un décès, soit le Saguenay, les Laurentides, Lanaudière, la Gaspésie, le Bas-Saint-Laurent et Laval.

La forte tendance à la hausse continue à se faire sentir au Saguenay–Lac-Saint-Jean, qui rapporte aujourd’hui 101 nouveaux cas confirmés.

La région de la Mauricie et du Centre-du-Québec aussi rapporte une inquiétante augmentation, avec 116 cas supplémentaires.

À l’inverse, la région de la Capitale-Nationale continue sa tendance à la baisse. Avec seulement 55 nouveaux cas, Québec est officiellement passée sous le seuil d’alerte rouge de 10 cas par 100 000 habitants.

Après avoir réduit considérablement son nombre de cas en septembre, le Bas-Saint-Laurent a enregistré un sursaut vendredi, avec 40 nouveaux cas.

Avec 287 nouveaux cas, Montréal poursuit par contre depuis trois semaines un plateau autour de 12 cas par 100 000 habitants.

Stabilité dans les hôpitaux

Devant la tendance stable dans les nouveaux cas de COVID-19, le gouvernement ne craint pas que la capacité des hôpitaux soit dépassée en raison de la COVID-19. Dans un rapport rendu public vendredi, l’Institut national d’excellence en santé et en services sociaux (INESSS) note que la « stabilisation des nouvelles hospitalisations se poursuit ».

« Si le taux de transmission reste constant, le nombre de patients hospitalisés pourrait rester stable, voire même diminuer », évalue l’organisation mandatée pour évaluer la capacité des hôpitaux.

Des 6807 nouveaux cas depuis une semaine, 349 sont jugés à risque élevé d’hospitalisation. C’est légèrement plus que la semaine précédente.

Ainsi, la capacité des hôpitaux ne devrait pas être dépassée dans la région de Montréal. À l’extérieur, pas contre, l’INESSS note que « les fluctuations du taux de transmission dans la zone 2 génèrent un certain degré d’incertitude. La possibilité d’un dépassement des capacités hospitalières dédiées de lits réguliers n’est pas exclue dans cette zone. »

Le ministre de la Santé, Christian Dubé, s’est dit rassuré par ces constats de l’INESSS. « On remarque que la stabilisation des cas se poursuit et cette tendance se reflète dans le nombre de nouvelles hospitalisations. La situation demeure donc sous contrôle, mais certaines régions du Québec font actuellement face à une augmentation préoccupante de nouvelles éclosions », prévient-il dans un communiqué.