Le bilan de la COVID-19 au Québec continue à s’alourdir alors que 28 nouveaux décès ont été rapportés jeudi. La province a aussi enregistré 1138 cas supplémentaires tandis que la tendance est fortement en hausse au Saguenay et dans Lanaudière.

Pierre-André Normandin Pierre-André Normandin
La Presse

Les décès attribués à la COVID-19 poursuivent ainsi leur tendance à la hausse. La moyenne observée ces sept derniers jours s’établit désormais à près de 24 morts par jour.

Le bilan des décès illustre à quel point la pandémie se fait sentir partout en province. C’est à Québec et en Montérégie où l’on déplore le plus de victimes de la COVID-19. Les deux régions ont rapporté chacune cinq décès.

Sur l’île de Montréal, en Outaouais et dans Lanaudière, le bilan du jour fait état de trois décès pour chacune.

On rapporte deux morts au Saguenay–Lac-Saint-Jean, en Estrie, ainsi que dans Chaudière-Appalaches. Enfin, les régions du Bas-Saint-Laurent, de la Mauricie et du Centre-du-Québec ainsi que les Laurentides déplorent chacune un décès.

Les cas se multiplient au Saguenay

Bien que le Québec rapporte 1138 nouveaux cas confirmés de COVID-19 aujourd’hui, les données par date réelle où les tests ont été déclarés positifs montrent que la province reste sur un plateau d’un millier.

Alors que la situation s’améliore dans plusieurs régions, elle est de plus en plus inquiétante au Saguenay, où l’on rapporte aujourd’hui 109 nouveaux cas. Ceci représente un taux de 39 cas par 100 000 habitants, un sombre sommet de cette vague automnale. En effet, aucune région n’avait rapporté un tel chiffre jusqu’à présent. À son sommet, à la mi-octobre, Québec avait affiché un taux de 36 cas par 100 000 habitants.

La région de Lanaudière continue aussi sur sa tendance à la hausse. Avec 162 nouveaux cas aujourd’hui, elle affiche un taux de 31 cas par 100 000 habitants.

Autre point d’inquiétude, la Mauricie et le Centre-du-Québec ont ajouté 107 nouveaux cas, soit un taux de 21 par 100 000.

Le Québec compte désormais 538 personnes hospitalisées, soit une de moins que la veille. On note toutefois une hausse d’une personne aux soins intensifs, pour un total de 82.

Les données les plus récentes sur les tests de dépistages indiquent qu’un peu plus de 27 000 prélèvements ont été effectués mardi.