(Montréal) Alors que le Québec rapporte mardi 963 nouvelles infections ainsi que 19 décès supplémentaires liés à la pandémie de COVID-19, le gouvernement Legault appelle la population à « continuer les efforts » pour limiter la transmission du virus. Une baisse du nombre d’hospitalisations s’observe néanmoins.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

Ces nouvelles données portent à 101 885 le nombre de personnes infectées à la grandeur de la province. La moyenne mobile de nouveaux cas rapportés atteint dorénavant 953, soit une hausse de 13. Cela représente environ 112 infections par million d’habitants.

Des 19 nouveaux décès qui s’ajoutent au bilan, quatre sont survenus dans les 24 dernières heures. Quatorze personnes ont aussi succombé à la maladie entre le 20 et le 25 octobre dernier. Un décès survenu « à une date inconnue » s’ajoute également au cumulatif, qui atteint désormais 6172 morts au Québec.

La région de Chaudière-Appalaches recense cinq de ces 19 décès à elle seule, alors que la Capitale-Nationale en ajoute quatre autres. Montréal totalise trois décès, suivie de Lanaudière (2), de la Montérégie (2), de Laval (1), du Saguenay–Lac-Saint-Jean (1) et de l’Outaouais (1).

Encore une fois, c’est 19 personnes de trop, ce ne sont pas juste des statistiques, ce sont des familles, des amis, des proches qui sont dans le deuil. Continuons nos efforts pour limiter le nombre de victimes.

Christian Dubé, ministre de la Santé

Le nombre d’hospitalisations, lui, a toutefois diminué de 16 par rapport à lundi, alors qu’on rapporte 57 entrées et 73 sorties. Au total, 527 Québécois sont actuellement hospitalisés. De ce nombre, 91 patients se trouvent toujours aux soins intensifs, soit une baisse quotidienne de deux cas.

Ces chiffres sont toutefois associés à une baisse du nombre de tests de dépistage. Selon les chiffres du gouvernement, seulement 18 895 prélèvements avaient été effectués en date du 25 octobre dernier, soit environ 6000 de moins que la moyenne des derniers jours.

28 jours en plus

Bon nombre de régions au Québec connaissent une hausse du nombre d’infections mardi. À Québec, par exemple, on rapporte 129 infections, soit 30 de plus par rapport à la veille. Idem à Montréal, où le nombre de cas bondit pour atteindre 319. Lundi, on y avait recensé 207 infections.

Le nombre de cas augmente aussi en Estrie, passant de 26 à 36 infections quotidiennes, et en Outaouais, où il grimpe de neuf pour atteindre 24 cas rapportés. Chaudière-Appalaches rapporte pour sa part 66 infections, une hausse de cinq par rapport à lundi. À l’échelle du Canada, 222 002 cas de la COVID-19 ont été rapportés depuis le début de la pandémie, dont 9996 décès.

Plus tôt, lundi, Québec a ajouté 28 jours aux 28 jours de sacrifices demandés aux Québécois il y a un mois, étant donné que les nouveaux cas de COVID-19, les hospitalisations et les éclosions n’ont pas diminué comme il le souhaitait. Toutes les mesures restrictives en zone rouge ont ainsi été reconduites jusqu’au 23 novembre. Dès la semaine prochaine, les élèves de 3e secondaire qui fréquentent des écoles en zone rouge iront en classe une journée sur deux, comme c’est déjà le cas pour la 4e et la 5e secondaire.

« Dans deux semaines, on va réévaluer la situation. Si les indicateurs montrent une baisse soutenue du nombre de cas, d’éclosions et d’hospitalisations, on pourra relâcher plus tôt certaines de nos consignes », a promis le premier ministre François Legault.

Quelques graphiques pertinents