L’état d’urgence a été renouvelé jusqu’au 24 octobre pour l’agglomération de Montréal.

La Presse Canadienne

En vertu de la Loi sur la sécurité civile du Québec, le comité exécutif de la Ville de Montréal a renouvelé lundi l’état d’urgence pour une durée de cinq jours. Cet état d’urgence est renouvelé périodiquement depuis le premier décret, le 27 mars dernier.

L’état d’urgence local accorde à la Ville des pouvoirs exceptionnels pour faire face à la pandémie. Elle permet notamment à l’administration municipale de mobiliser les ressources matérielles et humaines requises à la lutte contre la COVID-19.

L’agglomération de Montréal prend cette décision en collaboration avec ses experts du Centre de coordination des mesures d’urgence, la Direction régionale de santé publique et le réseau de la santé.

Par ailleurs, du 12 au 18 octobre, le Service de police Montréal (SPVM) a reçu 600 appels en lien avec l’application du décret de la Santé publique.

Les policiers ont remis 109 constats ou rapports d’infraction généraux, en plus d’inspecter 29 établissements licenciés, 297 établissements scolaires et 279 lieux autres.