Les enfants pourront passer l’Halloween cette année malgré la pandémie, a estimé l’administratrice en chef de la santé publique du Canada, lors d’un point de presse, mardi. Les trois mesures éprouvées de santé publique, la distanciation physique, le port du masque et le lavage régulier des mains, devront être respectées lors de la traditionnelle tournée des bonbons.

Léa Carrier Léa Carrier
La Presse

« Les bonbons peuvent aussi être préemballés pour éviter que les enfants se précipitent vers le bol ou encore distribués au bout d’un bâton de hockey, a ajouté la Dre Theresa Tam. Il existe des moyens originaux de gérer cette situation. »

La Dre Tam a rappelé l’importance de « retrouver un certain degré de normalité, même si [l’Halloween] sera différente de toute autre année ». Le sous-administrateur en chef de la santé publique du Canada, le DHoward Njoo, a abondé dans le même sens : « C’est important pour notre société de conserver certains évènements. L’Halloween, c’est très important pour les enfants. »

La Santé publique a toutefois recommandé aux citoyens de suivre les directives des autorités locales, puisque les activités permises ne sont pas les mêmes partout au pays.