(Toronto) Les autorités ontariennes ont rapporté samedi 653 nouveaux cas et 41 nouveaux décès liés au coronavirus, mais la ministre de la Santé, Christine Elliot, a indiqué que ces brusques hausses étaient attribuables à une révision des données globales au service de la santé publique de Toronto.

La Presse Canadienne

Selon Mme Elliot, plusieurs cas et décès survenus au cours du printemps et de l’été n’ont été signalés que samedi.

La même situation s’était déroulée vendredi lorsque les autorités provinciales ont annoncé 732 nouveaux cas et 76 décès.

On a recensé 53 633 cas de COVID-19 dans la province depuis le début de la pandémie. On a aussi déploré 2968 décès.

Le nombre de rétablissements s’élève à 45 285.

Les laboratoires ontariens ont été en mesure d’effectuer 46 254 tests au cours des 24 heures précédentes. Près du double est à l’étape de l’analyse.

Pendant ce temps, de nouvelles restrictions de santé publique sont entrées en vigueur dans trois des régions de l’Ontario.

Ainsi à Toronto, dans la région voisine de Peel et à Ottawa, les restaurants, les bars, les salles de réception et les gymnases sont tous soumis à des restrictions dans leurs activités.

Pas plus de 100 clients seront autorisés dans les restaurants et pas plus de six personnes devront s’asseoir aux tables. Les restaurants seront également tenus de collecter les coordonnées de tous les clients pour aider la recherche des contacts.

Les cours de groupe dans les centres de conditionnement physique sont limités à 10 personnes et le nombre total de personnes ces établissements ne peut dépasser 50.

Dans les salles de réunion et d’évènements — comme les salles de banquet —, le maximum est limité à 50 personnes, avec seulement six convives autorisés à chaque table.