François Legault et son épouse Isabelle Brais ont reçu un résultat négatif à la COVID-19. Le premier ministre avait dû se soumettre plus tôt à un test de dépistage, après que le chef conservateur Erin O’Toole, qu'il a rencontré lundi, eut été déclaré positif.

Henri Ouellette-Vézina Henri Ouellette-Vézina
La Presse

« Par mesure de prévention, la Santé publique suggère de rester isolé deux semaines après un contact avec une personne porteuse », a précisé le chef de la CAQ, dans une déclaration sur Twitter samedi.

C'est donc dire que le premier ministre demeurera isolé à la maison « pour une période additionnelle d’une semaine », jusqu’au 28 septembre prochain. Vendredi, en annonçant qu’il subira un test de dépistage, M. Legault avait lancé un appel à la vigilance dans la population.

« Personne n’est à l’abri de la contagion. Faites attention à vous », a-t-il dit. Il se trouvait à ce moment dans la ville d'Ottawa, pour y rencontrer ses homologues de l’Ontario, de l’Alberta et du Manitoba, Doug Ford, Jason Kenney et Brian Pallister.

L'attaché de presse Ewan Sauves affirme que l'horaire du premier ministre a dû être légèrement revu dans le contexte actuel. « Des rencontres en personne ont été reportées. Il travaillera de sa maison, mais il manquera les périodes des questions » à l'Assemblée nationale, indique le relationniste.

En l'absence de M. Legault, c'est la vice-première ministre et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, qui prendra le relais si nécessaire.

O'Toole et Blanchet positifs à la COVID-19

Plus tôt, vendredi, les troupes conservatrices avaient confirmé que le test de leur nouveau chef, effectué la veille à Gatineau, s’est révélé positif. « M. O’Toole demeure en isolement et il se sent bien », a-t-on indiqué.

Également déclaré positif en début de journée, vendredi, Yves-François Blanchet a d'ailleurs apporté son soutien à M. O’Toole, lui souhaitant « un passage le moins inconfortable possible à travers la maladie ». « Après tout, on a des débats à faire au meilleur de nous-mêmes », a dit le chef bloquiste.

Justin Trudeau, de son côté, a souhaité un « prompt rétablissement » à ses adversaires politiques, disant espérer un rétablissement rapide de ceux-ci.

Des sources avaient révélé dans la journée que le Parti conservateur n’a pas retracé toutes les personnes ayant pu se trouver à proximité d’un employé qui a reçu un résultat de test positif à la COVID-19, peu après son passage à Montréal en compagnie de M. O’Toole. Lors de son passage dans la métropole, le chef conservateur a rencontré le premier ministre Legault, mais a aussi tenu des rencontres avec des militants.

Le Parlement rouvrira ses portes mercredi prochain avec la présentation du discours du Trône. Les partis étaient toujours en pourparlers, vendredi, pour tenter de déterminer combien d’élus devraient converger sur la colline d’Ottawa pour siéger.

Avec Mélanie Marquis, La Presse