Touchée par une quinzaine de cas de COVID-19, l’école secondaire Herzliah de Montréal ferme ses portes pour les deux prochaines semaines, ce qui en fait la première au Québec à devoir prendre cette décision depuis la reprise des classes.

Marie-Eve Morasse Marie-Eve Morasse
La Presse

En conférence de presse jeudi, la directrice de la Santé publique de Montréal, la Dre Mylène Drouin, a précisé que son équipe avait « appuyé le souhait » de l’école dans cette décision après que des « cas sporadiques » se soient déclarés.

L’éclosion est contrôlée dans l’école, a ajouté Mme Drouin, mais « dans le contexte des fêtes juives qui commencent, de la hausse du taux d’incidence dans le quartier de Côte-Saint-Luc […] », il a été jugé préférable de faire l’école à distance pour les 14 prochains jours.

Il y a actuellement sept éclosions de coronavirus dans des écoles de Montréal.

« Les éclosions qu’on a dans les milieux scolaires sont de petites éclosions, à l’exception de cette école qui a eu une plus grosse éclosion. C’est souvent des éclosions de quelques cas qui se limitent au groupe ou à la classe de l’enfant. Le milieu scolaire est sécuritaire pour vos enfants », a assuré la Dre Drouin.