(Ottawa) Nancy Déziel, la conjointe du chef bloquiste Yves-François Blanchet, a contracté la COVID-19. Le politicien s’était déjà placé en isolement lundi, après que l’on a appris qu’un employé de son bureau avait aussi récemment reçu un diagnostic positif.

Mélanie Marquis Mélanie Marquis
La Presse

« Le chef du Bloc québécois, Yves-François Blanchet, s’est placé en isolement préventif dans sa résidence de Shawinigan en compagnie de sa conjointe testée positive à la COVID-19 », a déclaré le parti par voie de communiqué, mardi soir.

« Au lendemain de l’annonce d’un cas au sein de son cabinet, M. Blanchet et les députés présents au caucus du 8 septembre s’étaient déjà placés en isolement préventif. M. Blanchet sera testé demain en Mauricie où il réside. Il se porte parfaitement bien », a-t-on ajouté.

La conjointe du dirigeant, Nancy Déziel, a élaboré sur son compte Twitter.

« Je dois malheureusement vous annoncer que je suis déclarée positive à la COVID-19. Ayant remarqué que j’avais perdu le sens de l’odorat (anosmie), je me suis présentée en clinique de dépistage lundi. Mes proches et moi sommes maintenant en isolement préventif [jusqu’au 22 septembre] », a-t-elle écrit.

« Je me porte quand même bien, n’ayant pas de symptômes hormis l’anosmie. Je poursuivrai mes tâches de travail en mode télétravail au cours des prochains jours », a ajouté celle qui est conseillère municipale à la Ville de Shawinigan.

On apprenait lundi que le caucus du Bloc québécois, incluant Yves-François Blanchet, se plaçait en isolement préventif après qu’un membre du personnel politique du leader ait reçu un diagnostic positif à la COVID-19. Il avait pris part à la rencontre du caucus le 8 septembre dernier à Saint-Hyacinthe.

Il devient le deuxième chef d’un parti fédéral à voir sa conjointe contracter le nouveau coronavirus. En mars dernier, au début de la pandémie, la conjointe du premier ministre Justin Trudeau, Sophie Grégoire, avait reçu un test positif en rentrant du Royaume-Uni.

Le premier ministre n’en a pas été atteint, et Mme Grégoire s’est rétablie.