Le Canada a autorisé mardi la mise sur le marché « avec conditions » de l’antiviral remdésivir, utilisé dans le traitement des patients gravement atteints du nouveau coronavirus.

Agence France-Presse

« Santé Canada autorise, avec conditions, l’utilisation du remdésivir », a annoncé le ministère, précisant qu’il s’agit du « premier médicament autorisé par Santé Canada pour le traitement de la COVID-19 ».

Cet antiviral est autorisé « pour le traitement de patients qui ont de graves symptômes de COVID-19 et une pneumonie et qui ont besoin d’un apport additionnel d’oxygène pour les aider à respirer », a indiqué le ministère dans un communiqué.  

Ces patients doivent être âgés de plus de 12 ans et peser au moins 40 kilos.

Le remdésivir « ne sera utilisé que dans des établissements de soins où les patients peuvent être suivis de près ».

Initialement développé contre la fièvre hémorragique Ebola, cet antiviral est la première thérapie à avoir démontré une certaine efficacité chez les patients hospitalisés pour la COVID-19 dans un essai clinique de taille significative, même si l’effet est considéré comme modeste.

L’antiviral sera fabriqué au Canada par une filiale du laboratoire américain qui l’a développé, Gilead Sciences.

Au début du mois de juillet, la Commission européenne a elle aussi autorisé « la mise sur le marché conditionnelle » du remdesivir.

Le traitement avait précédemment été approuvé par d’autres pays comme les États-Unis et le Japon.

Mardi, le Canada recensait 114 800 cas de coronavirus et plus de 8900 morts.