(Toronto) Les masques devraient être obligatoires dans les restaurants et les bars de Toronto lorsque ceux-ci pourront servir des repas et des boissons à l’intérieur de leur établissement, a déclaré le maire de la Ville-Reine, John Tory, dimanche.

Colin Perkel
La Presse canadienne

Dans une lettre adressée au premier ministre Doug Ford, M. Tory demande six changements à l’ordonnance concertant la troisième étape de la reprise des activités dans la province.

« Je sais que le premier ministre Ford est tout aussi préoccupé que moi par une deuxième vague et l’impact désastreux qu’un retour à un confinement plus vigoureux aurait sur la santé de la population et la relance économique de l’Ontario », a-t-il écrit dans la lettre transmise samedi.

« Nous avons vu ailleurs que la réouverture peut entraîner une augmentation des éclosions de la COVID-19 et une augmentation du nombre de cas. Nous ne voulons pas aller dans cette direction. »

Si plusieurs incidents impliquant des réfractaires au port du couvre-visage se sont déjà déroulés au pays, M. Tory compte sur l’esprit civique de ces concitoyens pour qu’ils suivent les directives de la santé publique.

En plus de demander le port du masque, la municipalité souhaite que les clients restent assis à leur place, sauf pour aller aux toilettes ou pour payer leur addition. Actuellement, ils ne doivent rester à leur siège qu’en mangeant ou en buvant.

M. Tory demande aussi que les bars ferment plus tôt, à l’instar du Québec. Il souhaite aussi des restrictions sur la capacité des établissements. L’idée est de s’assurer que les clients peuvent facilement maintenir la distance physique. À l’heure actuelle, il n’y a pas de limite à condition que la distance puisse être maintenue.

« Il suffit d’un seul cas - peut-être asymptomatique - pour infecter de nombreuses personnes », rappelle M. Tory.

Trois décès

L’Ontario a signalé dimanche trois nouveaux décès liés à la COVID-19. Au total, 2751 personnes sont décédées depuis le début de la pandémie dans la province.

Le nombre de nouveaux cas a franchi le seul des 160 pour une deuxième journée d’affilée. Les autorités ont recensé pas moins de 164 nouveaux cas. Au cours des huit journées précédentes, le nombre de nouveau cas n’avait pas dépassé les 130.

Si une grande partie de l’Ontario est passée vendredi à l’étape 3 du déconfinement, Toronto et plusieurs autres régions demeurent pour l’instant à l’étape 2. Aucune date n’a encore été établie pour le changement de statut.

M. Ford n’a pas répondu à la lettre, mais une porte-parole de la ministre de la Santé, a indiqué que Christine Elliott appréciait les recommandations de la ville.