(Québec) Québec fait volte-face et revient sur sa décision d’interrompre la publication de son bilan quotidien lié à la COVID-19. C’est le nouveau ministre de la Santé, Christian Dubé, qui en a fait l’annonce sur Twitter au même moment où le DHoracio Arruda faisait le point en Estrie.

Fanny Lévesque Fanny Lévesque
La Presse

« Le ministre vient de la tweeter [la décision], on a eu des discussions, ça va reprendre lundi », a confirmé le Dr Arruda en prenant les questions de journalistes à Sherbrooke.

Québec avait annoncé le 24 juin – en plein jour férié – qu’il cesserait de publier le bilan quotidien lié à la COVID-19 pour le faire qu’une fois par semaine, le jeudi. La nouvelle a provoqué moult critiques notamment auprès d’experts qui s’expliquaient mal la décision des autorités québécoises alors que la province demeure l’une des plus touchées au pays.

« On a été à l’écoute de ce que les gens ont exprimé. Je tiens à rassurer mes directeurs de santé publique et l’Institut national de santé publique (INSPQ) qu’à partir de lundi, les données vont revenir au même rythme », a poursuivi le Dr Arruda.

« Nous, on avait convenu que de publier une fois par semaine, ça serait adéquat. […] Devant la situation, moi je n’ai pas de problème à revenir en arrière. Je ne m’entêterai pas à le maintenir comme ça parce que j’ai dit ça [jeudi]. Les gens ont réagi, probablement plus que ce que je pensais, mais il n’y a pas de problème, les chiffres vont être là », a-t-il ajouté.

Le Dr Arruda explique que la décision de revenir à la publication quotidienne des bilans a été prise « conjointement » avec le ministère de la Santé à la suite d’échanges plus tôt vendredi.