(Ottawa) Un des plus éminents experts en maladies infectieuses du Canada affirme avoir bon espoir qu’un vaccin contre la COVID-19 sera prêt d’ici plusieurs mois, et non des années.

La Presse canadienne

Le Dr Gary Kobinger, directeur du Centre de recherche en infectiologie (CRI) de l’Université Laval, affirme qu’il y a plus de 100 vaccins potentiels en développement pour la COVID-19 dans le monde.

M. Kobinger, qui a aidé à concevoir un vaccin et un traitement contre le virus mortel Ebola, travaille avec des laboratoires au Canada, aux États-Unis, au Chili, en Chine, en Europe et en Afrique sur leurs différents vaccins candidats.

De nombreux gouvernements et experts en santé publique ont prévenu que les restrictions de distanciation physique et les limitations de rassemblement public en place pour empêcher la propagation de la COVID-19 devraient peut-être rester en place jusqu’à ce qu’un vaccin puisse être distribué.

M. Kobinger souligne que la plupart des vaccins mettent généralement plus d’une décennie pour arriver sur le marché, mais que dans ce cas, avec un si grand nombre des esprits les plus brillants du monde travaillant sur le problème, le travail va beaucoup plus vite que d’habitude.

M. Kobinger a eu un entretien avec la gouverneure générale Julie Payette, vendredi, dans le cadre d’une série de conversations virtuelles avec la représentante de la reine au Canada.