Des corridors supplémentaires pour les cyclistes et les piétons ainsi que des zones détente. C’est ce que propose la Ville de Longueuil qui aménage des espaces publics afin de permettre à la population de profiter de l’été sur son territoire malgré la pandémie de COVID-19.

Kathleen Lévesque Kathleen Lévesque
La Presse

La mairesse Sylvie Parent a présenté mercredi son plan d’aménagement en soulignant qu’elle espère qu’il puisse contribuer à la relance des activités économiques à Longueuil, notamment en encourageant l’achat local auprès des commerces de quartier. « Depuis le début de la pandémie, nous avons discuté avec les citoyens et les commerçants qui ont émis plusieurs commentaires et suggestions. Nous les avons entendus », a indiqué Mme Parent lors d’une conférence virtuelle.

Ainsi, des mesures seront prises pour installer un large corridor dans le secteur patrimonial de la rue Saint-Charles, entre les rues Saint-Sylvestre et le chemin de Chambly. La circulation automobile sera réduite à une seule voie et à sens unique, d’ouest en est. Le stationnement sera toujours permis mais d’un seul côté de la rue. Du mobilier urbain sera ajouté au parc St. Mark ainsi qu’à la place Saint-Jean-Baptiste.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

« Nous espérons mettre au peu de baume en permettant aux citoyens de prendre davantage possession de leur quartier et de leur ville », a affirmé la mairesse Parent.

Des aménagements supplémentaires seront réalisés dans différents parcs et places publiques. En outre, des « corridors de mobilité » pour cyclistes et piétons seront ajoutés sur les voies achalandées comme le boulevard Saint-Laurent et les boulevards Gaétan-Boucher et Clairevue.

La première phase des travaux commencera à la mi-juin. Ces aménagements, qui sont temporaires, devraient être complétés à la mi-juillet. Il en coûtera 180 000 $ à la Ville.