(Québec) Dans une injonction aux vagues accents militaires, François Legault a lancé jeudi un appel aux Québécois pour qu’ils s’engagent dans une nouvelle carrière en CHSLD.

Gabriel Béland Gabriel Béland
La Presse

« Si vous voulez faire une différence dans la vie des gens, engagez-vous! », a lâché le premier ministre du Québec jeudi lors de son habituelle conférence de presse, où il a par ailleurs annoncé pour le 1er juin la reprise graduelle des activités judiciaires.

M. Legault est revenu sur le plan ambitieux du gouvernement, soit d’ajouter 10 000 nouveaux préposés aux bénéficiaires. Le premier ministre a voulu s’adresser à ceux qui seraient tentés de se lancer dans cette carrière.

Il a notamment vanté le salaire annuel de 49 000 $, le fonds de pension, la formation de trois mois rémunérée… « C’est une offre intéressante du côté monétaire. Mais il n’y a pas que l’aspect monétaire. C’est beau ce qui peut se passer dans les CHSLD », a-t-il ajouté.

Puis le premier ministre a cité en exemple le dernier roman de Marie Laberge, Traverser la nuit, qui met en scène une préposée. Le premier ministre a été particulièrement touché par la relation qui s’installe entre la protagoniste et une résidante.

« C’est ça qu’on veut, a dit M. Legault. Avoir le temps de mettre une débarbouillette fraîche sur le front, masser les jambes puis surtout parler, prendre le temps avec une résidante ou un résidant en chaise roulante, de l'amener à l'extérieur, aller prendre l'air. C'est ça qu'on doit viser. »

Ce niveau de soins semble difficile à assurer à l'heure actuelle, a admis M. Legault. Mais l'afflux de 10 000 nouveaux préposés va permettre d'y arriver, croit-il.

Québec envisage par ailleurs d’aider les résidences privées, qui craignent de voir partir des préposés dans le système public, où le salaire a été augmenté. « Combien sur les 10 000 vont venir des résidences privées ? Quels sont les besoins des résidences privées ? », s’est demandé M. Legault. « On regarde ça avec les résidences privées. »

Moins d’hospitalisations

Par ailleurs, le Québec déplore jeudi 74 nouveaux décès attribuables à la COVID-19 virus, pour un total de 4302 personnes mortes. C’est moins que la veille, mercredi (hausse de 89).

Les 563 nouvelles personnes qui ont été dépistées avec le virus portent le total des cas identifiés à 49 702 au Québec. La veille, la province déplorait 541 nouveaux cas.

François Legault a toutefois décelé un indicateur encourageant dans le bilan quotidien. « Il y a de bonnes nouvelles. L’indicateur le plus important, celui des hospitalisations, on constate une baisse de 173 personnes depuis une semaine. »