(Québec) Le gouvernement Legault mettra en branle à la mi-juin une formation express pour recruter quelque 10 000 préposés aux bénéficiaires. La mesure vise à pallier la pénurie de main-d’oeuvre qui affecte le réseau de la santé québécois, particulièrement les CHSLD où « la situation demeure difficile ».

Fanny Lévesque Fanny Lévesque
La Presse

Hugo Pilon-Larose Hugo Pilon-Larose
La Presse

François Legault a annoncé que son gouvernement démarrera une formation de trois mois, de juin à septembre, pour recruter du personnel dans le réseau. « On va lancer une grosse campagne pour convaincre 10 000 personnes de s’inscrire », a-t-il lancé lors de son traditionnel point de presse à Québec.

« On a tout un défi devant nous de trouver 10 000 personnes qui vont accepter de venir travailler à temps plein », a admis le premier ministre.

La personne qui choisira de s’inscrire sera payée pendant sa formation au salaire d’un « aide de service », c’est-à-dire au salaire de 21 $ l’heure. Si l’étudiant termine avec succès sa formation, il sera ensuite payé au salaire actuel « via les primes » ou « la convention collective » au taux de 26 $ l’heure.

On pense que c’est « une offre intéressante », a-t-il indiqué. Le nouveau programme de formation sera offert « sur le terrain » et dans des centres de formation professionnelle.

« Dans les prochains jours, on va donner les adresses des 40, 50 centres de formation professionnelle qui vont accepter des applications. Ça va commencer autour de la mi-juin jusqu'à la mi-septembre », a précisé François Legault.

Le premier ministre a rappelé que le réseau de la santé québécois manquait cruellement de main-d’oeuvre avant que la crise de la COVID-19 éclate à la mi-mars. À cela, s’est ajouté le départ « d’un autre 10 000 employés » qui sont tombés malades ou qui se sont absentés en raison de la pandémie.

« Pour remplacer ces 10 000 personnes absentes, nous avons fait appel à l’initiative jecontribue.ca et aux soldats des Forces armées canadiennes », a indiqué M. Legault. À ce sujet, le premier ministre a confirmé avoir demandé à Ottawa que les 1000 militaires actuellement déployés dans les CHSLD du Québec demeurent en place jusqu’au 15 septembre le « temps de former » les personnes recrutées.

Climatisation : Québec promet d'être rapide

Le premier ministre a assuré que les équipements de climatisation seront installés « rapidement » dans les CHSLD alors que la première canicule frappe le Québec. Mercredi, les partis d'opposition ont accusé le gouvernement de ne pas avoir agi assez tôt dans le dossier. Les médias ont d'ailleurs rapporté qu'un important installateur de climatiseurs avait pourtant tenté d’alerter le réseau de l'urgence d'agir, en avril.

M. Legault a souligné qu'« il y a un mois », les autorités ne voulaient pas prendre le risque de faire entrer le virus dans un CHSLD en procédant à l'installation des équipements. Aussi, les « directives de l'INSPQ n'étaient pas claires s'il y avait un danger » pour la propagation du virus par l'entremise des climatiseurs ou ventilateurs.

De son côté, la ministre de la Santé, Danielle McCann, a assuré que « cette année au Québec, dans les CHSLD, la climatisation va être optimale ».

89 nouvelles victimes

Le Québec enregistre mercredi 541 nouveaux cas de personnes infectées à la COVID-19, portant le bilan à 49 139 Québécois ayant été diagnostiqués ayant le coronavirus depuis le début de la pandémie. La province déplore désormais 4228 décès causés par la COVID-19, une augmentation de 89 morts enregistrés en 24 heures. Ce nouveau bilan a été dévoilé mercredi en avant-midi par la Santé publique.