Les autorités de Kahnawake (communauté mohawk située au sud de Montréal) interdisent à tout non-résidant de circuler sur le territoire jusqu’à nouvel ordre.

Louise Leduc Louise Leduc
La Presse

Par voie de communiqué, les autorités locales ont fait savoir que les commerces demeurent fermés aux non-résidants pour le moment. Seules les personnes capables de prouver qu’ils fournissent un service essentiel ou qui détiennent une autorisation spéciale (nommément les services de livraison de restaurant ou d’entretien de piscine) sont admises.

Quiconque se trouve sur le territoire sans motif valable est passible d’une amende totalisant 1500 $.

« Normalement, nous sommes une communauté très accueillante, mais nous sommes au milieu d’une pandémie », justifie Lloyd Phillips, le commissaire de la sécurité publique.

« Nous continuerons à prendre toutes les précautions pour protéger la santé et la sécurité de notre population vulnérable et l’accès restreint restera. »