(Québec) Le gouvernement du Québec annonce lundi la mise en place immédiate de plus de 1000 agents de prévention dédiés à la lutte à la pandémie de la COVID-19.

La Presse canadienne

Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, précise que des équipes seront déployées aux quatre coins du Québec, notamment à Montréal où le degré de contamination est le plus élevé.

Elles auront pour but d’informer et de sensibiliser les employeurs et les travailleurs sur les normes sanitaires en milieu de travail à mettre en place pour réduire et contrôler la propagation de la COVID-19. Les agents feront notamment des suivis ou des visites sur les lieux de travail et pourront, par exemple, répondre aux questions sur les guides virtuels de normes sanitaires en milieu de travail.

Ces équipes issues de différents ministères et organismes ont été formées en collaboration avec la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST).

Plus d’une vingtaine de secteurs seront visés, dont les commerces de détail, les soins personnels, les finances, le secteur manufacturier, la construction et l’agriculture. D’autres s’ajouteront, en temps et lieu, en fonction des annonces de réouvertures autorisées par le gouvernement et la Direction de la santé publique.

La Commission de la construction du Québec (CCQ) et la Régie du bâtiment du Québec (RBQ) collaborent déjà sur les chantiers de construction. Ce partenariat permet de réaliser des interventions ciblées pour protéger la santé des travailleurs.

Le gouvernement du Québec espère rejoindre un peu plus de 200 000 entreprises inscrites à la CNESST.