Un premier cas de COVID-19 a été confirmé dans une garderie de Mascouche, entraînant l’infection de près de la moitié des enfants ainsi que de quatre employés. Cette situation fait dire aux autorités sanitaires de Lanaudière que d’autres foyers d’éclosion sont à prévoir dans les milieux de garde à travers le Québec.

Kathleen Lévesque Kathleen Lévesque
La Presse

En conférence de presse virtuelle mercredi, le DRichard Lessard qui est à la tête de la Direction régionale de la santé publique (DRSP) de Lanaudière, a également noté la hausse importante de cas de COVID-19 dans la MRC de Joliette. Ainsi, il a été décidé de reporter d’une semaine, soit au 18 mai, la réouverture des écoles et des milieux de garde de la MRC de Joliette.

Il faut s’attendre à d’autres éclosions dans d’autres garderies au cours des prochaines semaines à l’occasion du déconfinement, mais aussi parce que des parents travaillent dans des milieux qui ont été contaminés.

DRichard Lessard, DRSP de Lanaudière

La garderie concernée est située dans l'école La Mennais à Mascouche. Elle a été fermée lundi dernier sur la recommandation de la DRSP. Une enquête épidémiologique est en cours alors que l’origine de la contamination n’a pas été encore découverte.

PHOTO PATRICK SANFAÇON, LA PRESSE

C’est le 23 avril dernier qu’un enfant de la garderie a subi un test dont le résultat a été connu une semaine plus tard. Dès lors, les enfants ont été isolés à domicile et une recommandation de même nature a été faite auprès des personnes ayant été en contacts avec eux. Tous les parents ont été informés. Le dépistage chez les employés a été fait entre dimanche et mardi. Personne n’est hospitalisé. Au total, 12 enfants et 4 employés sont déclarés positifs.