Saint-Lambert-sur-le-Golf, le premier CHSLD en partenariat public-privé (PPP), comme le souligne fièrement le Groupe Savoie sur le site de l’établissement, a vu la contagion s’étendre au cours de la fin de semaine. Près de 15 % de ses 200 résidants étaient infectés lundi, pour un total de 28, soit 10 de plus que vendredi.

Ariane Krol Ariane Krol
La Presse

« Il me semble que ça n’a pas d’allure, ça augmente de façon super rapide », souligne Christiane Tremblay, dont la mère, atteinte de la maladie d’Alzheimer, a reçu un test positif.

Inquiète du manque de personnel infirmier, qu’elle trouvait déjà rare en temps normal, et du fait que le médecin soit sur place seulement quelques jours par semaine, Mme Tremblay a alerté le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Montérégie-Centre.

« Je sentais que cet établissement-là avait besoin d’aide et qu’il fallait aller voir », explique-t-elle. Son message n’avait pas reçu de réponse lundi en fin de journée.

Lorsque la dame de 83 ans a eu mal à la gorge la semaine dernière, il s’est écoulé quatre jours avant qu’on l’isole dans sa chambre et qu’on lui fasse passer un test, raconte Mme Tremblay.

Sa mère ne présentait plus de symptômes lundi, mais à cause de son diagnostic, elle a été transférée dans une autre chambre où sa ligne téléphonique, elle, n’a pas pu être transférée. Sa famille ne peut donc pas communiquer avec elle.

Manque de personnel

La Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ), qui représente quelque 70 infirmières et infirmières auxiliaires dans ce CHSLD, fait état d’un « manque de personnel » dans l’établissement. 

« Un peu plus de 40 employés ont été retirés du plancher », affirme la présidente de la FIQ, secteur privé, Sonia Mancier, en citant des informations recueillies à l’intérieur de l’établissement. La FIQ n’est toutefois pas en mesure de confirmer combien de ses membres ont été infectés.

Quatre préposés aux bénéficiaires et un préposé à l’entretien ménager ont reçu un test positif, a pour sa part indiqué la FSSS-CSN, qui compte 230 membres dans cet établissement.

La FSSS-CSN et la FIQ s’inquiètent aussi que les employés d’agence appelés en renfort ne soient pas toujours les mêmes, ce qui augmente la circulation.

Les salaires, moins élevés dans cet établissement privé que dans les CHSLD du secteur public, contribuent au manque de personnel, soulignent les syndicats.

Le Groupe Savoie, qui est propriétaire des Résidences Soleil, n’avait pas rappelé La Presse lundi soir.

« Huit résidants ont été transférés en milieu hospitalier dédié au COVID », a fait savoir la direction du CHSLD dans un communiqué aux familles envoyé vendredi dernier. L’établissement affirmait alors avoir obtenu « quelques ressources » du CISSS.

Selon Sonia Mancier, de la FIQ, « depuis la fin de semaine, le CISSS a fourni 26 quarts de travail au CHSLD ».

Le CISSS de la Montérégie-Centre n’avait pas fourni de réponses aux questions de La Presse lundi soir.