Cinq centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) débordés par la COVID-19 recevront jusqu’à 130 militaires en renfort, ont fait savoir les Forces armées canadiennes (FAC) mardi soir.

Ariane Krol Ariane Krol
La Presse

Selon l’analyse réalisée avec les autorités sanitaires provinciales, le niveau de soutien requis « est de jusqu’à 130 membres des Forces armées, qui sont regroupés en équipes formées de deux infirmiers, 12 techniciens médicaux et le personnel de soutien nécessaire », ont indiqué les Forces armées par courriel.

Le personnel militaire sera déployé « dans cinq établissements à Montréal et dans les environs ». Les CHSLD Valéo, à Saint-Lambert, et Val des arbres, à Laval, en font notamment partie.

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, LA PRESSE

Le CHSLD Valéo à Saint-Lambert.

« Les tâches qu’effectue le personnel militaire varient selon des besoins établis par nos partenaires civils », a indiqué l’armée. « Comme ils effectueront des quarts de travail, nos militaires appuieront jour et nuit les autorités sanitaires en fonction des besoins des différents centres. »