(Québec) Le Québec dénombre jeudi 143 nouveaux décès, ce qui porte le total à 630 morts depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Hugo Pilon-Larose Hugo Pilon-Larose
La Presse

Lors de son bilan quotidien à Québec, le premier ministre François Legault a précisé que ce bond de nouveaux décès - la plus forte augmentation depuis le début de la crise - s'expliquait par un changement de méthodologie au niveau de la santé publique. Ces décès ne sont par exemple pas tous survenus au cours de la dernière journée.

Le gouvernement a également annoncé jeudi que la province comptait désormais 15 857 cas confirmés de personnes infectées au coronavirus, en augmentation de 997 en une journée. Selon le dernier bilan, 1018 personnes sont hospitalisées, dont 209 aux soins intensifs.

Pour la première fois depuis le début de la crise, un médecin est décédé en raison de la COVID-19 dans la région de la Montérégie. Cette information, d’abord annoncée par le 98,5FM, a été confirmée sur Twitter par la présidente de la Fédération des médecins spécialistes du Québec (FMSQ), Dre Diane Francoeur, qui a précisé que la personne décédée travaillait en médecine communautaire.

« Quand on [donne] des chiffres, je sais aussi que derrière chaque chiffre, pour tous les cas, c’est un drame pour les familles et les proches », a affirmé le directeur national de la santé publique, Horacio Arruda, précisant que le médecin en question ne travaillait pas en milieu de soins.

Vers un « déconfinement »

François Legault a affirmé jeudi que le Québec préparait ces jours-ci un plan de « déconfinement », alors que la situation est sous contrôle dans les hôpitaux.

« On va commencer avec les entreprises, on veut le faire d’une façon très graduelle, d’une façon intelligente, avec toutes les règles de l’art que le Dr Arruda nous donne. On travaille sur ce plan-là, on va pouvoir en parler dans les prochains jours », a dit M. Legault.

Le premier ministre s'est également dit satisfait de la réponse des médecins spécialistes à sa sortie de mercredi, où il avait fait appel à leur « sens du devoir » pour répondre à une situation d'« urgence nationale » dans les CHSLD. M. Legault a confirmé jeudi qu'au moins 2000 médecins avaient répondu présents. Les étudiants qui terminent ces jours-ci leurs études en sciences infirmières ou en médecine seront aussi sollicités, a-t-il dit.

Le gouvernement fédéral pourrait aussi envoyer entre 60 et 100 employés de l'armée canadienne qualifiés en médecine, a confirmé M. Legault jeudi.

Par ailleurs, Québec réfléchit à la possibilité de ne plus tenir de points de presse à 13 h les jours de fin de semaine, et ce, dès ce week-end. Une décision officielle devrait être communiquée sous peu.