(Montréal) Pour libérer les centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD), une unité temporaire externe dédiée à la COVID-19 ouvrira ses portes sous à l’Hôpital de LaSalle. L’endroit accueillera les patients les plus touchés par la maladie.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

Le Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux (CIUSSS) de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal souhaite endiguer la propagation du virus sur son territoire, où des résidences pour aînés sont devenues des foyers d’éclosion.

Les centres d’hébergement publics et privés et les résidences privées pour personnes âgées pourront y faire transférer leurs occupants atteints de la COVID-19 qui nécessitent une hospitalisation.

Les lits disponibles à l’hôpital permettront de soutenir les centres d’hébergement publics et privés ainsi que les résidences privées pour aînés qui sont actuellement sur le territoire du CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal afin que les patients atteints de la COVID-19 nécessitant d’être hospitalisés puissent être transférés.

« On vise une trentaine de lits. On a une capacité interne d’une vingtaine de lits qu’on utilise déjà depuis hier », précise Yvan Carbonneau, directeur général adjoint du CIUSSS de l’Ouest-de-l’Île-de-Montréal. D’ici au début de la semaine prochaine, l’unité externe devrait être mise sur pied. Les 30 lits suffiront-ils à prêter main-forte aux CHSLD aux prises avec des cas et un manque de personnel ? « On va s’adapter à la situation, on n’exclut pas de rajouter des lits », répond le DCarbonneau « On va limiter le voyagement du personnel, concentrer les patients atteints dans les zones rouges » poursuit-il.

L’Hôpital de LaSalle traite déjà des cas de coronavirus et le personnel de soin dispose de suffisamment d’équipement de protection, ajoute-t-il.