L’Ontario a rapporté dimanche 401 nouveaux cas liés à la COVID-19, portant le total à plus de 7000 dans la province la plus populeuse du pays.

Salmaan Farooqui
La Presse canadienne

Celle-ci a aussi déploré 21 nouveaux décès provoqués par le coronavirus, portant le total à 274.

Plus de 40 % des patients infectés par le coronavirus seraient rétablis.

De plus, 261 patients atteints par la COVID-19 se trouvent aux soins intensifs, et la plupart d’entre eux sont intubés.

L’Ontario a atteint le plateau des 100 000 tests effectués, mais le nombre de cas rétroactifs sous enquête a légèrement augmenté au-delà de 1600.

La ministre de la Santé de l’Ontario, Christine Elliott, a mentionné que la province espère effectuer 8000 tests par jour à compter de cette semaine.

Un refuge du centre-ville de Toronto a rapporté quatre nouveaux cas à la COVID-19 et l’organisation qui gère l’établissement a affirmé que de nombreux autres cas étaient rapportés dans d’autres centres à travers la ville.

PHOTO COLIN PERKEL, ARCHIVES LA PRESSE CANADIENNE

La société « Homes First », qui accueille notamment des sans-abri ou des personnes souffrant de dépendances, dit avoir été informée jeudi des cas au centre d’accueil Willowdale et que l’organisation attendait les résultats d’autres tests. Ce centre accueille présentement plus de 200 personnes.

« Les gens sont très inquiets. Nous sommes mal à l’aise avec cette situation, a dit la présidente de la société Patricia Mueller. C’est du nouveau pour notre personnel, qui doit trouver un moyen d’éduquer nos résidents au sujet de la distanciation physique ».

Mme Mueller a indiqué que le personnel avait installé des plexiglas aux comptoirs et adapté la distribution des chambres afin de distancer les résidents. Elle a toutefois ajouté qu’il était difficile de convaincre les personnes de prendre les règles de distanciation physique au sérieux.

Dans les centres d’accueil de l’organisation pour les personnes souffrant de dépendance, elle a noté que le personnel ne pouvait pas laisser en circulation les bouteilles de désinfectant pour les mains parce que les résidents vont en consommer le contenu.

Mme Mueller a indiqué que le personnel et les résidants ont reçu de l’équipement de protection personnelle comme des masques chirurgicaux, mais elle a ajouté que l’organisation allait manquer d’équipements d’ici deux ou trois semaines.

« Nous avons reçu des dons et j’en suis éternellement reconnaissante, mais nous ne sommes pas encore devenus la cause de choix d’un célèbre acteur ou d’une légende du hockey », a-t-elle dit en référence aux campagnes menées par Ryan Reynolds ou Hayley Wickenheiser.

Malgré les conditions difficiles, Mme Mueller a affirmé ne pas être au courant de situations où le personnel aurait refusé de se présenter au travail en raison de craintes liées à la propagation du nouveau coronavirus.

Plus tôt cette semaine, des dizaines d’employés d’une résidence pour adultes handicapés à Markham, en Ontario, ont quitté l’établissement après une série de diagnostics positifs à la COVID-19.

Le premier ministre ontarien, Doug Ford, a mentionné que les employés et résidents de refuges et de maisons de soins allaient être priorisés lors de l’augmentation des tests de dépistage au cours des prochaines semaines.