Sur l’écran d’ordinateur, les membres d’une famille apparaissent les uns après les autres.

Stéphane Laporte Stéphane Laporte
Collaboration spéciale

PHOTO GETTY IMAGES

Stéphane Laporte a imaginé le dialogue intergénérationnel d’une famille qui se retrouve sur Zoom pour se souhaiter de joyeuses Pâques en raison de la COVID-19.

LA MÈRE : Allô ! Y a personne ? ! Vous êtes où ?

LE PÈRE : …

LA MÈRE : Chéri, je t’entends pas…

LE PÈRE : …

LA MÈRE : Allume ton son, mon amour…

LE PÈRE : …

LA MÈRE : Tu m’entends pas non plus ? ! Allume ton son. En bas, à gauche…

LE PÈRE : …

LA MÈRE : L’AUDIO ! ! ! ! EN BAS À GAUCHE ! ! ! !

LE PÈRE : Là, je t’entends !

LA MÈRE : C’est sûr que tu m’entends, je crie d’la cuisine, t’es dans le salon, on est dans la même maison. Fallait que tu mettes ton son.

LE PÈRE : Ben là, ça fonctionne. Où sont les autres ?

LA MÈRE : Ça devrait pas être long.

LE PÈRE : Appelle-les donc.

LA MÈRE : C’est ça qu’on fait, en ce moment…

LE PÈRE : Non, appelle-les de la vieille façon, pour leur dire de se mettre sur le Zoom.

LA MÈRE : Ils le savent, j’ai envoyé l’invitation.

LE PÈRE : Je vais les texter.

LA MÈRE : Fais donc ça…

LE FILS : Joyeuses Pâques !

LA BELLE-FILLE : Joyeuses Pâques !

LE PÈRE : J’étais en train de vous texter !

LA MÈRE : Joyeuses Pâques ! Vous êtes où ?

LA BELLE-FILLE : On est chez nous.

LE PÈRE : Tout le monde est chez eux, Catherine.

LA MÈRE : C’est ben trop vrai !

LA FILLE : Joyeuses Pâques ! ! !

TOUS LES AUTRES : Joyeuses Pâques ! ! ! !

LA FILLE : Haa ! C’est qui, les gros trous de nez ?

LA MÈRE : C’est ton père. Y a mis son iPad sur la table.

LA FILLE : Papa, lève ton iPad, un peu…

LE PÈRE : Y tient pas.

LA FILLE : Ben, mouche-toi, d’abord !

LE PÈRE : Je veux pas me moucher, j’ai peur d’attraper le corona.

LE FILS : Pa, c’est pas parce que tu te mouches que tu vas attraper la COVID-19.

LE PÈRE : On sait jamais.

LE BEAU-FILS : Woweuses Wâques !

TOUS LES AUTRES : Quoi ?

LE BEAU-FILS : Woweuses Wâques ! ! !

LA BELLE-FILLE : On te comprend pas, Daniel.

LA MÈRE : Lève ton son !

LE FILS : C’est pas à cause de son son, c’est à cause de son masque.

LA FILLE : Mon amour, tu peux enlever ton masque pour parler sur Zoom, quand même.

LE BEAU-FILS : J’enwevee pas won wasque ! Wamais !

LA FILLE : Y l’porte à la journée longue, son maudit masque. J’ai l’impression de vivre avec Hannibal Lecter.

LA MÈRE : Les enfants, j’ai fait un bon gros jambon aux ananas !

LE FILS : Dommage qu’on soit pas là !

LA FILLE : Qui va le manger ?

LA MÈRE : Votre père !

LE PÈRE : Dommage que je sois là !

LA MÈRE : Quoi, tu l’aimes pas, mon jambon ! ?

LE PÈRE : Ben, c’est pas vraiment un jambon, c’est plus un janmoyen !

LA MÈRE : Ben, t’as pas le choix, mon gros, les restaurants sont fermés !

LA BELLE-FILLE : Chicanez-vous pas, c’est Pâques !

LA FILLE : Grand-papa et grand-maman sont pas là ? ? ?

LA MÈRE : T’as ben trop raison, Manon. Y sont pas là, pis c’est pour eux qu’on fait ça.

LE PÈRE : Y doivent pas être capables de se connecter sur Zoom.

LA MÈRE : Je leur ai envoyé toute la procédure par courriel.

LE PÈRE : Y sont-tu capables de prendre des courriels ?

LA FILLE : Je vais les appeler.

LA MÈRE : Ils avaient tellement hâte de voir toute la famille réunie.

LA BELLE-FILLE : Ça doit pas être facile pour eux, le confinement.

LE BEAU-FILS : Won, wa woit pas wêtre wacile.

LA FILLE : Ça répond pas.

LA MÈRE : Pourvu qu’y soit rien arrivé de grave.

LE PÈRE : Sont peut-être malades.

LA FILLE : J’appelle le 911.

LE FILS : Attends un peu.

LE GRAND-PÈRE ET LA GRAND-MÈRE : Joyeuses Pâques !

LA FILLE : Bon ! Enfin ! Vous étiez où ?

LA GRAND-MÈRE : On s’excuse, on vous avait oubliés. On écoutait le Legault et Horacio Show !

LE BEAU-FILS : Wé quoi, wa ?

LE GRAND-PÈRE : Le point de presse du premier ministre Legault.

LE PÈRE : Vous pouviez pas écouter ça, aujourd’hui, y sont pas là. Y ont pris congé.

LA GRAND-MÈRE : Nous, on les enregistre, pis le dimanche, on écoute toute la semaine, en rafale.

LE GRAND-PÈRE : On est rendus à mercredi, on a hâte de savoir ce qui arrive.

LA MÈRE : Êtes-vous contents de nous voir ?

LA GRAND-MÈRE : Bien sûr ! C’est qui, celui qui ressemble à Hannibal Lecter ?

LA FILLE : C’est Jean-François, mon mari.

LE BEAU-FILS : Woweuses Wâques !

LE PÈRE : Comment va le moral ?

LE GRAND-PÈRE : C’est pas toujours évident, mais on s’arrange ben.

LA MÈRE : Vous trouvez pas ça trop dur de pas être ici, avec nous, pour Pâques ?

LA GRAND-MÈRE : C’est sûr que ça fait de quoi, mais on essaie de voir les bons côtés.

LA FILLE : C’est quoi, les bons côtés ?

LE GRAND-PÈRE : L’année passée, en revenant de chez ta mère, j’avais pogné la grippe. J’avais été malade !

LE PÈRE : T’es sûr que c’était pas le jambon aux ananas ! ?

LA MÈRE : Toi, t’es chanceux qu’il faille rester à deux mètres de distance.

LA GRAND-MÈRE : Bon, ben, c’était ben le fun de vous voir, mais nous, on va retourner regarder notre programme. On va se remettre l’épisode où Horacio se tape sur la main, on s’en tanne pas !

LE GRAND-PÈRE : Joyeuses Pâques encore ! On vous aime !

TOUS LES AUTRES : On vous aime !

LE BEAU-FILS : On wous waime !

Joyeuses Pâques, tout le monde ! Malgré tout, amusez-vous. C’est la meilleure façon de s’aimer !