Le Syndicat des agents correctionnels du Canada vient d’annoncer par communiqué que ce sont maintenant 33 de ses agent(e)s qui sont contaminé(e)s à l’Établissement pour femmes de Joliette, au nord-est de l’île de Montréal.

Daniel Renaud Daniel Renaud
La Presse

« Tous ceux qui ont été en contact avec ces personnes sont testés.

« Des masques chirurgicaux sont à la disposition du personnel. Les agents correctionnels doivent porter ces masques lorsque la distanciation de deux mètres n’est pas possible entre les personnes qui ne sont pas infectées. Dès qu’un agent correctionnel doit se rapprocher d’une détenue déclarée positive à la COVID-19, un matériel différent est mis à leur disposition : masques, visière, jaquettes et gants.

« L’Établissement possède du matériel en quantité suffisante. »

Aucune visite n’est permise depuis plusieurs jours.

Des mesures de distanciation sont aussi mises en place afin d’éviter le plus possible la propagation du virus.

Une firme spécialisée a procédé à la désinfection de l’établissement. L’entretien est fait quotidiennement.

« Chaque membre du personnel doit répondre à des questions de sécurité à leur entrée à l’établissement.

« Tous les agents correctionnels qui présentent le moindre symptôme ne doivent pas entrer au travail.

« Le syndicat a demandé au ministre Bill Blair de rendre disponibles des tests dans tous les établissements du pays afin d’obtenir les résultats dans des délais très courts.

« Devant cette situation complètement hors du commun, les agents correctionnels savent l’importance de tenir le fort pendant le rétablissement de leurs collègues. Plusieurs agents correctionnels sont par ailleurs venus porter main-forte à leurs collègues de l’Établissement de Joliette », peut-on lire dans le communiqué du syndicat.

Outre les agents correctionnels, quatre autres employés de l’Établissement sont infectés d'après des renseignements fournis par Service correctionnel Canada (SCC). Il y a également dix détenues contaminées et six autres en attente des résultats d’un test.

Selon des chiffres de SCC, il y a actuellement 42 détenus contaminés dans tous les pénitenciers du pays, dont 19 au Québec, ces derniers étant uniquement détenus aux établissements Joliette et Port-Cartier.

- Avec la collaboration de William Leclerc

Pour joindre Daniel Renaud, composez le (514) 285-7000, poste 4918, ou écrivez à drenaud@lapresse.ca