Montréal étend son offre de services destinés à protéger les itinérants dans le contexte de pandémie de la COVID-19.

Kathleen Lévesque Kathleen Lévesque
La Presse

Ce sont 350 places qui sont maintenant disponibles pour les accueillir. Trois centres de jours s’ajoutent aux deux autres mis en place depuis vendredi dernier. On compte aussi trois centres d’hébergement tant pour les femmes que les hommes en situation d’itinérance.

De plus, une cantine mobile servira des repas aux sans-abri dans les quartiers limitrophes au centre-ville.

« Tout le monde compte et tout le monde doit être en sécurité », a affirmé la mairesse Valérie Plante en conférence de presse mardi après-midi.