Des organismes d’accès au logement exigent que la période de suspension des audiences à la Régie du logement soit prolongée au-delà du 23 mars.

Le Droit

Rappelons qu’en raison de la crise du coronavirus, la ministre de l’Habitation, Andrée Laforest, avait annoncé la semaine dernière la suspension des audiences et des décisions de la Régie du logement, excluant celles menant à l’éviction de locataires, jusqu’au lundi 23 mars.

> Lisez la suite de l’article sur le site web du Droit