(Ottawa) Santé Canada renonce à certaines de ses exigences réglementaires habituelles afin d’accélérer l’approvisionnement en antiseptiques pour les mains, en désinfectants, en écouvillons et en équipements de protection individuelle tels que les masques et les blouses qui sont utilisés pour aider à contenir la propagation de la COVID-19.

La Presse canadienne

En raison de la « demande sans précédent » pour ces produits, Santé Canada affirme qu’il permettra temporairement leur vente au pays même s’ils ne satisfont pas aux exigences réglementaires normales.

La dérogation temporaire s’appliquera aux produits dont la vente est déjà autorisée au Canada, mais qui ne sont pas entièrement conformes aux exigences de Santé Canada sur des éléments comme l’étiquetage bilingue ou le type d’emballage à utiliser.

Elle s’appliquera également aux produits dont la vente n’est pas autorisée au Canada, mais qui sont autorisés dans d’autres juridictions ayant ce que le ministère qualifie de « cadres réglementaires et d’assurances de la qualité semblables ».

Santé Canada affirme également qu’il accélère l’approbation des produits et des demandes de licences permettant de vendre les produits au pays.