Alors que les frontières se ferment un peu partout sur la planète, Croix Bleue du Québec annonce qu’elle cesse temporairement de vendre des assurances voyages.

Véronique Lauzon Véronique Lauzon
La Presse

Au moment où les autorités, ici et ailleurs, exhortent les citoyens à ne plus voyager, l’assureur estime important d’être cohérent avec le message d’intérêt public formulé avec un peu plus de vigueur chaque jour.

Étant donné que les gouvernements demandent de limiter le plus possible les déplacements des voyageurs pour freiner la propagation de la COVID-19, Croix Bleue du Québec croit important d’être « un partenaire en santé et mieux-être des autorités de santé publique » en incitant les Québécois à ne pas prendre l’avion.

Il n’y aura ainsi plus aucune vente de produits individuels d’assurance voyage pour l’ensemble du Québec, et ce, jusqu’à ce qu’une évaluation différente du contexte ait lieu.

Fait important, l’organisation a précisé que les personnes actuellement à l’étranger demeuraient assurées. Mais elle ajoute dans un communiqué qu’il est « impératif que les voyageurs actuellement à l’extérieur du pays déploient tous les efforts possibles pour revenir immédiatement au Canada, car Croix Bleue du Québec pourrait être incapable de les assister en raison de l’ampleur de la crise et de la disponibilité limitée de ressources médicales à l’étranger ».