(Québec) Le président du Conseil du Trésor, Christian Dubé, a envoyé une nouvelle directive à la fonction publique : « Le télétravail doit être une mesure privilégiée pour le plus grand nombre d’employés possible ».

Tommy Chouinard Tommy Chouinard
La Presse

M. Dubé a pris cette mesure dans le but de « limiter la propagation de la COVID-19 ».

La directive, signée par le secrétaire du Trésor Éric Ducharme, a été envoyée aux sous-ministres et dirigeants d’organismes.

« Chaque dirigeant est responsable d’autoriser et d’évaluer si cette mesure (le télétravail, NDLR) peut être mise en application pour son personnel en fonction des tâches effectuées par l’employé, de la disponibilité des outils technologiques et du maintien des services essentiels de son organisation », écrit-il.

On demande également de « reporter les réunions non essentielles et d’utiliser les moyens technologiques appropriés afin de limiter les contacts physiques ».

Le Syndicat de la fonction publique du Québec dit être alerté par plusieurs de ses membres, « inquiets et anxieux », qui sont rentrés au bureau lundi et qui n’ont toujours pas eu de nouvelles de leurs gestionnaires.

Des commandes ont été faites dès la semaine dernière par le gouvernement pour faire l’achat de milliers d’ordinateurs portables pour ses fonctionnaires.