À la suite des conditions d’isolement décrétées samedi par Québec pour les personnes âgées, la Ville de Montréal invite ses citoyens de 70 ans et plus qui seraient dans le besoin à contacter le 211 Grand Montréal.

Mayssa Ferah Mayssa Ferah
La Presse

Des dispositions ont été prises en cas d’une éventuelle hausse d’appels, puisque le gouvernement provincial recommande actuellement aux personnes âgées de 70 ans et plus de rester à la maison.

« La Ville de Montréal et ses partenaires s’assurent que le 211 Grand Montréal dispose des effectifs afin de recevoir davantage d’appels de la part des personnes aînées, qui constituent 58 % de la clientèle du service de référencement sociocommunautaire du Grand Montréal », a indiqué la mairesse Valérie Plante sur les réseaux sociaux. La ligne 2-1-1 est disponible en plusieurs langues et contribue à combattre l’isolement, la pauvreté et l’exclusion sociale en permettant aux citoyennes et citoyens de connaître et trouver des services communautaires et sociaux adéquats. Le service est ouvert tous les jours de 8 h à 18 h. Elle a également invité les Montréalais à se montrer solidaires envers les aînées, en leur offrant de l’aide afin d’éviter que celles et ceux-ci n’aient à sortir.

Leurs besoins sont multiples et variés : soutien personnel et familial, demandes d’aide au transport, aide aux logement, loisirs et activités sociales et désir de briser leur isolement.

« Le sentiment d’isolement créé par les mesures nécessaires mises en place par le gouvernement pour lutter contre la propagation du COVID-19 va certainement créer de l’anxiété et de nombreuses questions de la part de nos aînés », dit Pierrette Gagné, directrice générale du Centre de référence du Grand Montréal, et gestionnaire du service 211.